RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste Bienvenu Yay condamné à six mois de prison pour diffamation contre un ancien gouverneur

(JED/IFEX) - Bienvenu Yay, journaliste indépendant et correspondant à Mbandaka de la chaîne privée Congoweb TV, émettant à Kinshasa, capitale de la République démocratique du Congo (RDC), a été condamné, le 20 février 2009, à six mois de servitude pénale et au paiement des dommages-intérêts de 2 500 $US par le Tribunal de grande instance de Mbandaka, pour diffamation à l'encontre de José Makila, ancien gouverneur destitué de la province de l'Équateur. Mbandaka est situé dans la province de l'Équateur, au Nord-Est de la RDC.

Il est reproché au journaliste d'avoir diffusé, le 21 janvier 2009 sur sa chaine, une information sur la mise en résidence surveillée de Makila dans le cadre d'une affaire de détournement de 85 millions des francs congolais (environ 120 000 $US) destinés à la paie des enseignants du district du Sud Oubangui, dans la province de l'Équateur. Cette information était considérée comme fausse par Makila, qui a ensuite porté plainte, estimant qu'il n'a jamais été placé en résidence surveillée.

Le Tribunal de grande instance de Mbandaka a ouvert, le 23 janvier, un procès en l'absence du journaliste et de ses avocats, qui n'avaient pas été notifiés. L'affaire fut ensuite renvoyée au 30 janvier. Lors des audiences du 6 et 13 février, le journaliste a comparu, libre, assisté par ses conseils.

Après le prononcé du jugement intervenu le 20 février, les avocats du journaliste ont interjeté appel auprès de la Cour d'appel de Mbandaka, estimant que le premier juge, se limitant à l'élément matériel, n'avait pas examiné l'élément moral de l'infraction de diffamation.

Dernier Tweet :

Thai activists face charges for protesting against corruption and delay of polls. Activists and a growing number o… https://t.co/YBkbjvuygA