RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La chaîne de télévision privée Congoweb TV réduite au silence

(JED/IFEX) - Kinshasa, le 3 septembre 2009 - JED exprime sa totale désapprobation à la suite de la coupure, jeudi 3 septembre 2009 pendant toute la journée, du signal de la chaîne privée de télévision Congoweb TV, sur un ordre mal donné du Ministre de la Communication et des Médias et sans aucun avis préalable.

Selon des investigations menées par JED, le Ministre de la Communication et des Médias, Lambert Mende, se fondant sur un arrêté archaïque datant de l'époque de la dictature, en 1996, avait estimé que les médias congolais n'avaient pas le droit de prendre en relais des programmes des médias étrangers sans son autorisation préalable. Une décision mal venue parce que, contacté par JED, les responsables de Congoweb ont démontré que non seulement leur chaîne dispose d'un contrat de partenariat signé en bonne et due forme avec la chaîne France 24, mais aussi qu'ils avaient déjà en son temps introduit une demande d'autorisation exigée par le ministre.

Selon des recoupements effectués par JED, en date du 5 mai 2009, le Ministre avait notifié à Congoweb TV de se conformer aux prescrits de l'arrêté ministériel 04/MIP/020/96 du 26 novembre 1996 portant mesures d'application de la loi 96-007 du 22 juin 1996 fixant les modalités d'exercice de la liberté de la presse qui, selon lui, ne permettent que les relais des émissions de journaux télévisés ou radiodiffusés et des revues de presse diffusées par les médias d'Etat congolais. Un délai de 15 jours avait été accordé aux médias audiovisuels congolais qui diffusaient les programmes des chaînes de télévision étrangères pour se conformer à la loi.

Face à la pression administrative du Ministre Mende, Congoweb avait, en date du 16 juin 2009, adressé à ce dernier une demande d'autorisation de relai des programmes de France 24 et Deutsche Welle. Un journaliste de Congoweb TV a dit à JED que le Ministre n'avait jamais vu cette demande à la suite d'un dysfonctionnement dans son cabinet. "C'est au cours d'une réunion que nous avons eue, jeudi 3 septembre 2009, avec M. Mende qu'il a retrouvé notre demande d'autorisation", a déclaré M. Gabriel Shabani, président directeur général de Congoweb TV, à JED. C'est après avoir vu cette demande d'autorisation que le ministre Mende a, sans tarder, instruit Téléconsult à pouvoir rétablir le signal de Congoweb, a ajouté M. Shabani.

JED est sidérée de constater que 12 ans après la chute de la dictature de Mobutu et trois ans après les élections générales, le pouvoir recourt à un arrêté ministériel scélérate dont le but était justement d'asseoir la dictature tant décriée.