RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les journalistes s'autocensurent pour survivre

Bien qu'on ait constaté un déclin du nombre des violations de la libre expression en République démocratique du Congo, ce déclin n'a pas trouvé de contrepartie dans l'amélioration de la qualité de la collecte des informations, indique Journaliste en danger (JED) dans son rapport annuel de 2009.

« Liberté de la presse au quotidien : Entre la peur et la survie » a été rendu public le 10 décembre, Journée internationale des droits de l'homme. Selon JED, une « psychose de peur » et des enquêtes mal gérées sur des attaques contre des journalistes incitent à la pratique de l'autocensure.

JED a documenté 75 attaques contre la libre expression en RDC en 2009, soit une diminution de 30 pour 100 cent par rapport à 2008. La majorité des violations sont survenues à Kinshasa, qui compte le plus grand nombre de professionnels des médias. Mais la province du Sud Kivu est la plus dangereuse et compte trois journalistes tués depuis 2007. Au moins un journaliste a été assassiné en RDC, chaque année depuis 2005.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

PEN America to Honor Thrill Master Stephen King for Lifelong Contributions to Literature and Commitment to Free Exp… https://t.co/tzBx6oP3Br