RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un éminent défenseur des droits de la personne est assassiné

Après avoir dénoncé pendant des années les violations commises par les forces de sécurité et le gouvernement, un Congolais extrêmement bruyant, défenseur des droits, a été trouvé mort le 1er juin, selon ce que rapportent Journaliste en Danger (JED) et Human Rights Watch.

Floribert Chebeya était directeur général de l'une des organisations les plus respectées du pays en matière de défense des droits de la personne, « Voix des Sans Voix pour les Droits de l'Homme », dont le siège est à Kinshasa, la capitale. Le 1er juin il a été convoqué à une rencontre avec l'inspecteur général de la police. Le lendemain, la police rapportait que son cadavre avait été découvert sur la banquette arrière de sa voiture. Le chauffeur de Chebeya est toujours manquant.

« La mort troublante de Floribert Chebeya constitue un coup très dur pour les droits de la personne au Congo », a déclaré Human Rights Watch. « L'enquête de police qui vient d'être annoncée doit être épaulée par l'ONU si elle doit être crédible et transparente, et traduire les responsables en justice. »

Chebeya subissait depuis des années menaces et mesures d'intimidation de la part des autorités à cause de son travail. Il avait rapporté récemment avoir été encore une fois placé sous la surveillance des forces de sécurité.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

The 11th Gathering in Istanbul for Freedom of Expression will be streamed on this YouTube channel on May 26-27 (2-6… https://t.co/Kijz9yNJmA