RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Deux chaînes de télévision et une station de radio réduites au silence pendant 48 heures

(JED/IFEX) - Kinshasa, le 29 juillet 2010 - Canal Congo Télévision (CCTV), Canal Kin Télévision (CKTV) et Radio Liberté Kinshasa (RALIK), tous, des organes appartenant à M. Jean-Pierre Bemba Gombo, le principal opposant au président Joseph Kabila lors des élections de 2006 et actuellement détenu depuis deux ans dans une prison de la Cour Pénale Internationale (CPI) à la Haye, ont été réduits au silence à Kinshasa depuis la nuit du lundi 26 juillet 2010.

Selon des informations recoupées par Journaliste en danger (JED), un commando de cinq personnes armées et en tenues civiles roulant à bord d'un véhicule aux vitres teintées s'est présenté vers trois heures du matin dans les installations abritant la majorité des émetteurs de radios et télévisions de Kinshasa, dans le quartier Binza Pigeon. Ils ont ensuite ordonné, sous menaces, aux techniciens et aux militaires commis à la garde de ces installations, de couper les faisceaux des chaînes du groupe CCTV, CKTV et RALIK. Les mêmes sources ont rapporté à JED qu'aucun matériel de ces chaînes n'a été ni emporté ni endommagé.

Le signal a finalement été rétabli mercredi 28 juillet 2010 à 20 heures. Aucune raison officielle n'a été donnée pour justifier cet acte et aucune autorité, ni de la présidence de la République, ni du gouvernement n'était en mesure, jusque mercredi 28 juillet 2010, de donner les raisons de cette coupure et encore moins le donneur d'ordre de cet acte.

Dernier Tweet :

Oral intervention at United Nations Human Rights Council's 28th Special Session on deteriorating human rights situa… https://t.co/sbUG2HabsO