RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Escalade des arrestations et des menaces

Trente et un groupes membres de l'IFEX ont fait parvenir au Président Joseph Kabila du Congo une lettre pour lui demander de mettre fin à la persécution et au harcèlement des journalistes. Ces derniers mois, on a assisté à « des attaques délibérées contre les journalistes et les médias... qui pourraient laisser présager une répression encore plus grande à l'approche des élections de l'année prochaine, si des mesures préventives ne sont pas prises », dit l'action commune engagée par les groupes Journaliste en danger (JED) et Reporters sans frontières (RSF).

La lettre au Président Kabila décrit l'espace de plus en plus restreint qu'occupe la libre expression dans le pays. Lors d'un incident, Pascal Mulunda, rédacteur à l'hebdomadaire privé « Le Monitor », a été emprisonné pendant 24 jours. Il a été arrêté le 27 juillet après qu'une poursuite en diffamation eut été intentée contre lui par le coordonnateur d'une société minière, après que Mulunda eut publié un article accusant celui-ci de corruption. Dans une autre affaire, Jullson Eninga, rédacteur au quotidien « Le Journal », a passé récemment cinq mois en détention.

Les médias aussi sont attaqués. Les signaux de transmission de trois stations de télévision et de radio d'opposition ont été interrompus le 26 juillet. Les stations ont pu revenir en ondes trois jours plus tard. Le 28 juillet, des soldats ont fait irruption dans une station de radio située dans la province orientale du Nord Kivu, à la recherche du présentateur.

Les membres de l'IFEX pressent le gouvernement de déclarer un moratoire sur l'incarcération des journalistes pour diffamation ou insulte aux autorités. L'action commune demande également que l'État crée le Conseil supérieur de l'audiovisuel et de la communication (CSAC) qui a été proposé. « En ayant la seule responsabilité de réglementation des médias et étant habilité à assurer un accès équitable à tous les médias qui appartiennent à l'État, le Conseil serait à même de combattre les abus commis par les médias, notamment la politisation excessive pendant la prochaine année électorale. »

Dernier Tweet :

Take a look at @DigitalRightsPK 's “Guidebook on Ethical Journalism for Digital Platforms”, which serves as a handy… https://t.co/L117vJEQCs