RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Nouvel appel à la libération d'un journaliste emprisonné dont la santé semble affaiblie

(RSF/IFEX) - Le 28 octobre 2010 - Reporters sans frontières s'inquiète du sort de Tumba Lumembu, journaliste congolais de La Tempête des Tropiques, détenu à Kinshasa depuis près d'un mois et demi, et demande avec insistance sa libération.

Interrogé par Reporters sans frontières sur le sort des journalistes arrêtés par l'Agence nationale de renseignements (ANR), le président de la République démocratique du Congo, Joseph Kabila, a déclaré à la conférence de presse de clôture du Sommet de la Francophonie à Montreux, le 24 octobre 2010, "ne pas être au courant d'un journaliste ou de journalistes qui ont été arrêtés".

Au parquet de grande instance où il a été entendu, le 21 octobre, Tumba Lumembu est apparu très affaibli, et tout laisse à penser que son état de santé physique se dégrade rapidement. Il semble également que sa santé mentale soit affectée. Nous demandons qu'il soit hospitalisé et pris en charge médicalement et psychologiquement.

Accusé d'"outrage récurrent au chef de l'État" pour avoir vociféré en pleine rue des insultes à l'égard du président Joseph Kabila, le journaliste a été conduit au Centre pénitentiaire et de rééducation de Kinshasa (CPRK). Aucun verdict n'a été prononcé, et le sort du journaliste demeure très incertain.

Reporters sans frontières rappelle que les circonstances dans lesquelles le journaliste a été interpellé, le 15 septembre dernier, sont injustifiables et inacceptables : enlevé sur la voie publique par des agents de l'ANR, il a d'abord été détenu au secret pendant plus de quinze jours. Ni ses proches ni ses collègues n'avaient été informés de son arrestation.

Le 8 octobre dernier, Reporters sans frontières avait écrit une lettre au vice-Premier ministre et ministre de l'Intérieur et de la Sécurité de la République démocratique du Congo, Adolphe Lumanu Mulenda Bwana N'Sefu, pour demander la libération du journaliste. Aucune réaction n'a été exprimée à ce jour.

Dernier Tweet :

#Paraguay: denuncian amenazas y coacción de intendente local a periodista: https://t.co/zIlw0BJM5X @PeriodistasPy… https://t.co/RvDjmzzmwL