RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les professionnels des médias décrètent un embargo contre le député Yves Kisombe

(JED/IFEX) - Kinshasa, le 23 août 2011 - A l'initiative de Journaliste en danger (JED), organisation indépendante de défense et de promotion de la liberté de la presse, des responsables des organisations professionnelles des médias et des directeurs des principaux médias de Kinshasa se sont réunis ce mardi 23 août 2011 au siège de JED à Kinshasa.

L'objectif de cette rencontre était d'échanger sur les enjeux de la situation qui prévaut actuellement dans le secteur des médias, et au lendemain de la nomination des membres du Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (Le Conseil), en vue de dégager des voies et moyens pour une meilleure défense de la liberté de la presse et des droits des journalistes en cette période électorale.

Cette rencontre fait suite à la montée très perceptible de la tension politique et à la multiplication des actes d'intolérance, des menaces, et d'agression contre des journalistes dans l'exercice de leur profession. A titre illustratif, et pour ne citer que les derniers cas en date, les organisations professionnelles des médias ont dénoncé vigoureusement l'agression dont a été victime Serge Kembila, cameraman à la Radio télévision du Groupe l'Avenir lors d'un meeting du parti au pouvoir, le Parti du peuple pour la reconstruction et le développement (PPRD), au Stade des Martyrs à Kinshasa. Par la suite, Journaliste en Danger (JED), L'Union Nationale de la Presse du Congo (UNPC), L'Observatoire des Médias congolais (OMEC), et L'Association des Editeurs du Congo (ANECO), se sont penchées longuement sur les menaces graves et les insultes inouïes proférées récemment contre Eugénie Ntumba, rédactrice en chef à la RTVS1, par Yves Kisombe, Député national de son état, siégeant sur les bancs de la majorité présidentielle. Après avoir écouté la bande sonore de ces menaces et insultes, qui ont été abondamment diffusées sur internet, les professionnels des médias congolais ont été choqués et scandalisés par le caractère grossier et indécent de ces propos indignes d'un "honorable" député.

Au regard de ce qui précède, les responsables des organisations professionnelles des médias et les directeurs des principaux organes de presse présents ont décidé de décréter un embargo total de 6 mois contre Kisombe sur tous les médias congolais et de former une chaîne de solidarité autour de la journaliste Eugénie Ntumba.

En outre, les professionnels des médias congolais ont appelé à une grande mobilisation de tous les journalistes, ce vendredi 26 août 2011, pour une marche de colère qui culminera, au siège du Parlement, par la remise, au Président de l'Assemblée Nationale, d'un mémorandum appelant à la déchéance du député Kisombe.

Par cette action, les professionnels des médias congolais entendent envoyer un message fort à la classe politique et aux institutions en place, sur leur détermination à défendre leur profession ainsi que la liberté de la presse en cette période cruciale des élections.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

18 years after the abduction and sexual assault of @jbedoyalima, we're still waiting for @IACHumanRights to decide… https://t.co/6uXGtixQjA