RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une chaîne de télévision proche de l'opposition incendiée

(JED/IFEX) - le 6 septembre 2011 - Journaliste en danger (JED) est sidéré et profondément choqué par l'attaque nocturne, mardi 6 septembre 2011, vers 2 heures du matin, de Radio Lisanga Télévision (RLTV), une chaîne de télévision proche de l'opposition émettant à Kinshasa, capitale de la RDC, par un groupe d'hommes armés qui ont mis le feu à ses installations. Pour JED, il ne fait l'ombre d'aucun doute que cet acte a été prémédité de longue date par des personnes qui ne cachaient pas leur hostilité aux émissions diffusées par cette chaîne et soutenant ouvertement la candidature de M. Etienne Tshisekedi, président de l'UDPS (Union pour la Démocratie et le Progrès Social) et leader de l'opposition, aux présidentielles de novembre 2011. Par conséquent, JED demande instamment au gouvernement d'ouvrir en toute urgence une enquête et de clarifier sa position sur cette grave affaire.

Selon les informations recoupées par JED, RLTV a été attaquée vers 2 heures du matin par un groupe de personnes fortement armées qui ont escaladé les murs du siège de la chaîne en lançant du gaz lacrymogène dans les locaux de RLTV. Ils ont, par la suite, aspergé de l'essence dans l'enclos de la chaîne et mis le feu avant de s'embarquer dans leur jeep stationnée devant le siège de la télévision.

Selon les témoignages recueillis par JED auprès de RLTV, les responsables et journalistes de cette chaîne recevaient, depuis la diffusion des images du deuxième congrès du Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD), parti présidentiel, qui s'est tenu au mois d'août, plusieurs menaces anonymes les prévenant de la mise à feu de leur chaîne de télévision, accusée d'avoir diffusé des images indiquant que le stade était vide lors de la tenue de ce meeting.

Contactée par JED, Mme Mamie Mareza, directrice de RLTV, a déclaré que sa chaîne a adressé, sans suite favorable, une lettre à l'inspecteur général de la police nationale congolaise demandant la sécurisation du siège de la télévision. "Nous avons filmé hier (ndlr: lundi 5 septembre 2011) l'incendie qui a ravagé le siège du PPRD. MM. Claude Mashala et Dieudonné Mirindi (ndlr: deux cadres du PPRD) nous ont clairement dit qu'ils vont se venger en mettant à feu RLTV qui soutient la candidature de M. Etienne Tshisekedi. Nous avons ces images. Deux semaines avant, c'était le tour de Mme Wivine Moleka (ndlr: députée nationale, membre du PPRD) qui avait tenu les mêmes propos au siège même de RLTV", a ajouté Mme Mareza.

Selon nos sources, le régisseur d'antenne de RLTV qui faisait la garde aurait reconnu dans cette bande qui a attaqué RLTV un monsieur surnommé "Chaleur", membre influent de la ligue des jeunes du PPRD.

ADDITIONAL INFORMATION
De quoi discutent les autres membres de l'IFEX


Dernier Tweet :

Serodio Towo, editor of weekly Mozambican newspaper Dossiers & Factos, receives calls and texts warning him to “wat… https://t.co/xg1SaomB3H