RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

JED exige la réouverture d'une radio communautaire fermée sur ordre d'un administrateur du territoire

(JED/IFEX) - Kinshasa, le 21 novembre 2011 - Journaliste en danger (JED) dénonce la fermeture de la Radio Communautaire Tujenge Kabambare (RCTK), une station émettant à Kabambare, un territoire situé à 500 kms de Kindu, capitale de la province de Maniema, à l'est de la RDC.

Selon les informations recueillies par JED, RCTK a été fermée, vendredi 18 novembre 2011, par M. Ernest Miyambo, administrateur du territoire de Kabambare qui a ordonné à ses services l'arrestation de M. Kabuana Mukelenge, directeur de RCTK. Il est reproché à ce média d'avoir diffusé la déclaration d'un ancien mouvement armé.

La RCTK a diffusé, jeudi 17 novembre 2011, une interview de M. Sympho Muzinga wa Muzinga, leader de Rïya Mutomboke, un ancien mouvement armé d'auto défense dans le territoire de Kabambare, qui a appelé le gouvernement provincial à respecter ses engagements en payant leur prime, faute de quoi les élections seront perturbées dans le territoire.

Un journaliste de RCTK a confirmé à JED qu'à la suite de la diffusion de cette interview, le Conseil de sécurité territorial s'était réuni en prenant la décision de suspendre temporairement les activités de RCTK et d'arrêter M. Kabuana Mukelenge. "Craignant pour sa vie, Mukelenge a été contraint de quitter le territoire de Kabambare pour une destination inconnue," a-t-il ajouté.

Joint à son tour au téléphone par JED, M. Miyambo a soutenu que la Radio Communautaire Tujenge Kabambare était fermée pour des raisons sécuritaires. "Ce média a fait passer une déclaration incitant la population à perturber les élections si les éléments de l'ancien mouvement armé du territoire de Kabambare ne sont pas payés par le gouvernement. Nous savons que le directeur de ce média est en fuite à Kasongo (ndlr : un des territoires de la province du Maniema). Nous le poursuivons et il finira par être arrêté pour incitation de la population à la révolte," a conclu M. Ernest Miyambo.

Sans entrer dans le fond de cette affaire, Journaliste en danger (JED) fustige la procédure qui a abouti à la fermeture de la Radio Communautaire Tujenge Kabambare par l'administrateur du territoire en violation des prérogatives reconnues au Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC), organe de régulation des médias.

JED demande instamment à l'administrateur du territoire d'ordonner, sans délai, la reprise des activités de ce média.

Dernier Tweet :

Murder, justice, and the power of IFEX-ALC's network, RSF's latest report on journalist killings, and more... check… https://t.co/63oCVZ37ZX