RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste menacé de mort craint pour sa vie à Goma

(JED/IFEX) - Kinshasa, le 5 mars 2012 - Journaliste en danger (JED) est profondément préoccupée par les menaces de mort proférées, depuis quelque jours, contre Tuver Wundi, journaliste de Radio Télévision Nationale Congolaise (RTNC) et correspondant principal de JED à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu (Est de la RDC).

JED demande aux autorités provinciales et de la police nationale congolaise de lancer instamment une réquisition d'information auprès de la société de téléphonie cellulaire Congo Chine Télécom (CCT) afin de retrouver les auteurs des menaces de mort graves proférées contre le journaliste.

Selon le témoignage recueilli par JED, Tuver Wundi a reçu, jeudi 1er mars 2012, un appel de menace de mort émis à partir du N° 084 05 11 698. Le journaliste a été menacé en langue swahili en ces termes : « Nous t'avons raté plusieurs fois, cette fois-ci tu vas mourir aujourd'hui même ».

Ces menaces ont été proférées à Tuver Wundi au moment où il venait de participer à une émission culturelle produite par une station de radio locale. Le journaliste était invité à cette émission pour parler de la soirée de l'élection miss qu'il compte organiser à Goma dans les prochains jours.

Contacté par JED, Wundi a déclaré qu'il a, à deux reprises, refusé de décrocher son téléphone au moment où il intervenait à cette émission. C'est à la fin de l'émission que le même interlocuteur l'a menacé de mort. « J'ai officiellement saisi l'inspecteur provincial de la police et toutes les autorités provinciales à qui j'ai demandé d'assurer ma sécurité. Je suis dans la démarche de formaliser une garde rapprochée. Ce n'est pas la première fois que je sois victime de menaces », ajoute t-il.

Pour rappel, Tuver Wundi a été braqué à son domicile en avril 2009 dans la nuit, par quatre hommes armés en tenue civile qui l'ont menacé de mort après avoir neutralisé tous les membres de sa famille. Vendredi 20 janvier 2012 vers 21 heures, son domicile a été de nouveau attaqué par un groupe d'hommes armés en tenue civile non autrement identifiés en quête du journaliste absent de la ville.

De par l'analyse de cette série de menaces, tout indique qu'il y a des gens qui tiennent mordicus à faire taire le journaliste.

JED dénonce les menaces de mort dont est victime Tuver Wundi et demande à toutes les autorités concernées de prendre chacune en ce qui la concerne, des mesures appropriées de protection physique du journaliste visé par ces hommes « masqués », manifestement sans foi, ni loi.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org
  • Le journaliste Tuver Wundi Muhindo menacé de mort à son domicile

    (RSF/IFEX) - Reporters sans frontières a adressé une lettre, le 14 avril 2009, au gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku Kahongya, pour lui exprimer sa très vive inquiétude suite à l'agression subie deux jours auparavant, à Goma, par le journaliste Tuver Wundi Muhindo.



Dernier Tweet :

Tep Vanny has been unjustly detained for two years as of today, for defending the human rights of her fellow Cambod… https://t.co/YGrdL4TSyw