RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les installations d'une chaîne de télévision incendiées

(JED/IFEX) - Kinshasa, le 20 mars 2012 - Journaliste en danger (JED) est profondément choquée par l'attaque nocturne, mardi 20 mars 2012, vers 2 heures du matin, de Radio Télévision Kindu Maniema (RTKM), une chaîne de télévision privée émettant à Kindu, chef-lieu de la province du Maniema (Est de la RDC), par un groupe d'hommes non autrement identifiés qui ont mis le feu à l'antenne parabolique de la chaîne, et endommagé une partie de ses installations.

Selon les informations recoupées par JED, RTKM, une chaîne appartenant à M. Ngongo Luwowo, actuellement Sénateur, et ancien Ministre sous le régime de Mobutu, a été attaquée par un groupe d'une dizaine de personnes qui ont aspergé de l'essence sur l'antenne parabolique et sur un véhicule qui se trouvaient dans l'enclos de la chaîne. Ces assaillants en tenue civile ont placé un pneu sur l'antenne parabolique en y mettant le feu à l'aide de l'essence avant de prendre fuite.

Contacté par JED, Amisi Kapuli, directeur ai de RTKM et témoin de l'événement a déclaré : « Nous avons aperçu, à partir de la fenêtre, un groupe d'hommes, munis d'un bidon d'essence et d'un pneu, qui se dirigeaient vers l'antenne parabolique. Après avoir crié au secours, seuls les voisins ont répondu à notre appel en nous aidant à éteindre le feu. Nos installations sont situées à quelques mètres du gouvernorat de la province et aucun policier n'était venu s'enquérir de la situation ».

RTKM est depuis début février 2012, victime d'une série de menaces proférées par le gouverneur de la province du Maniema, Tutu Salumu, qui a enjoint les responsables de cette chaîne de cesser de diffuser les émissions à téléphone ouvert au cours desquelles, sa gestion de la province est souvent critiquée par la population. Mira Dipenge, l'un des animateurs, vit depuis cinq jours dans la clandestinité par crainte d'être arrêté par des éléments de la police mis à sa recherche sur ordre de M. Tutu Salumu.

JED condamne avec la dernière énergie cette attaque des installations de la Radio Télévision Kindu Maniema qui avait pour but de faire taire définitivement un média qui dérange les autorités de cette province.

JED demande instamment aux autorités nationales et judiciaires de faire cesser urgemment le climat de terreur que M. Salumu tente d'instaurer dans la province du Maniema, et à l'encontre des médias qui refusent d'obtempérer à ses ordres injustes.

JED rappelle que, dans sa lettre du 13 mars 2012 adressée au gouverneur de la province du Maniema en réaction à son interdiction des émissions à téléphone ouvert, le Conseil Supérieur de l'Audiovisuel et de la Communication (CSAC) lui avait fait observer que la régulation des médias relève de sa seule compétence, conformément à la Loi organique de son fonctionnement.

Dernier Tweet :

#Mexico: director de medio hostiga legalmente a periodistas críticos en Guanajuato https://t.co/2WJkj4Ntik @article19mex