RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste congolais accusé de « collaborer » avec un officier ayant fait défection de l'armée

(JED/IFEX) – Le 16 août 2012 – Journaliste en danger (JED) est profondément préoccupée par l'arrestation d'un journaliste et la mise à sac de sa radio à Miabi, un territoire situé à 30 kms de Mbuji-Mayi, chef-lieu de la province du Kasaï Oriental (Centre de la RDC), par des éléments des Forces Armées de la RDC (FARDC) et de la police nationale congolaise.

Fortunat Kasongo, promoteur de la Radio Télévision Autonome du Sud Kasaï (RTAS), une station communautaire émettant à Miabi, a été embarqué dans une jeep le 14 août 2012, et conduit manu militari à Mbuji-Mayi où il était gardé au secret pendant 48 heures.

En route vers Mbuji-Mayi, les agents de l'ordre ont procédé au saccage des locaux de la RTAS et emporté certains matériels, notamment le mixeur et l'émetteur de la radio, avant de contraindre le journaliste à signer un document reconnaissant avoir publié une information portant atteinte au chef de l'Etat, selon des sources locales.

Officiellement, le journaliste est poursuivi pour avoir « collaboré » avec un colonel qui a fait défection des FARDC, selon le gouverneur de la province.

Selon les informations parvenues à JED, Kasongo aurait reçu à son domicile, le 13 août, le colonel Tshibangu de la quatrième région militaire de Kananga, chef-lieu de la province du Kasaï Occidental, recherché par la hiérarchie militaire pour avoir fait défection des rangs des FARDC. Le journaliste reconnaît avoir reçu l'ancien officier des FARDC sur demande de M. Roger Lumbala, député national, siégeant sur les bancs de l'opposition.

Le journaliste sera traduit en justice pour instruction du dossier.

Dernier Tweet :

Viernes pasado: 3 miembros de @IFEXALC colocan a sus gobiernos en el banquillo de los acusados https://t.co/orwcoKFSkb @CIDH