RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une affiche critique de la police congolaise est autorisé par la justice belge

(JED/IFEX) - 4 octobre 2012 - Journaliste en danger (JED) a accueilli avec grande satisfaction la décision de la justice belge prise, 3 octobre 2012, autorisant l'affiche du film intitulé « L'affaire Chebeya, un crime d'Etat ? » du réalisateur belge Thierry Michel, poursuivi en justice par l'ancien inspecteur général de la Police Nationale Congolaise pour atteinte à son honneur et à sa dignité et cherchant à obtenir l'interdiction de cette affiche. La justice belge a déclaré cette demande non fondée et condamné M. John Numbi aux dépens à payer une somme de 1320 Euros au journaliste.

Numbi a été Inspecteur général de la police nationale congolaise. Il est actuellement suspendu de ses fonctions en raison d'un procès intenté contre des membres de la police nationale pour l'assassinat de M. Floribert Chebeya, éminent défenseur des droits de l'Homme congolais et de son chauffeur Fidèle Bazana. Ce procès en appel est actuellement pendant devant la Haute Cour Militaire de la RDC.

Selon les informations parvenues à JED, le tribunal des référés de Liège a débouté M. Numbi en considérant, d'une part que « le film litigieux parait bien constituer une information sur cette affaire d'assassinat », et d'autre part que « telle que présentée, c'est-à-dire avec un titre sous forme d'une interrogation, l'affiche représente un équilibre acceptable entre, d'une part, la mise en cause d'une autorité publique et son impunité, et d'autre part, les questions qui subsistent à cet égard ».

JED salue cette belle victoire de la liberté de la presse et de la liberté d'expression sur le droit à la protection de l'image d'un personnage public dans l'exercice de ses fonctions. Face à ce retournement inattendu de cette affaire, JED demande aux autorités congolaises de lever tous les obstacles à l'entrée en RDC du réalisateur Michel, et à la diffusion de son film documentaire.

Dernier Tweet :

#Indonesia Members of radical religious group attack journalist, bar media coverage via @AJI_JAKARTA @seapabkk https://t.co/Y5MA37HlGg