RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste Houssein Ahmed Farah enfin libéré en Djibouti

(RSF/IFEX) - 20 novembre 2012 - Reporters sans frontières a appris avec soulagement la libération, le 18 novembre 2012, du journaliste Houssein Ahmed Farah. Le correspondant du site d'informations La Voix de Djibouti était détenu depuis plus de trois mois.

"Grâce à l'acharnement de son avocat, Houssein Ahmed Farah est enfin sorti de prison. Une demande de remise en liberté était déposée chaque semaine, sans succès jusqu'alors. Savoir notre confrère à l'air libre est un grand soulagement. Il ne s'agit cependant que d'une remise en liberté provisoire sous contrôle judiciaire. Nous demandons que les charges qui pèsent contre lui soient complètement abandonnées", a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

"Le traitement de son dossier par la justice djiboutienne continue de nous préoccuper, de même que les tentatives d'intimidation qui visent depuis quelques jours Maître Zakaria Abdillahi, son avocat".

Houssein Ahmed Farah était incarcéré depuis le 11 août, à la prison centrale de Gabode, malgré un état de santé précaire et bien qu'aucune des charges retenues contre lui n'ait été prouvée. Il est accusé de s'être soustrait à un contrôle judiciaire et d'avoir distribué de fausses cartes d'électeurs d'un parti politique dissout par décret présidentiel.

ADDITIONAL INFORMATION
De quoi discutent les autres membres de l'IFEX

Dernier Tweet :

Our #Gambia profile gives context for historic election. Will this mean #pressfreedom for Gambians? #NoImpunityhttps://t.co/FQbRxhyxzt