RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste exilé de sa région et sous protection de la CIDH suite à des menaces de mort

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières se félicite de l'intervention de la Commission interaméricaine des droits de l'homme (CIDH), en faveur de Marlon Torres, correspondant de la radio privée locale Radio Sucumbíos dans la province du même nom (Nord-Est). Cible de pressions et de menaces de mort depuis le 9 novembre 2008, et d'une tentative d'attentat le 22 décembre, le journaliste a dû quitter sa région la veille de Noël, en apprenant que sa tête était mise à prix, selon la Fondation andine pour l'observation et l'étude des médias (Fundación Andina para la Observación y Estudio de los Medios, Fundamedios). Marlon Torres enquêtait sur des conflits politiques dans le canton de Shushufindi et abatí dû quitter une première fois les lieux un an plus tôt. La CIDH, alertée, a octroyé une protection au journaliste et intercédé auprès du ministère de la Justice pour qu'il puisse se mettre à l'abri.

Dernier Tweet :

Oral intervention at United Nations Human Rights Council's 28th Special Session on deteriorating human rights situa… https://t.co/sbUG2HabsO