RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le blogueur Abdul-Moneim Mahmoud arrêté et détenu pour avoir dénoncé des tortures

(RSF/IFEX) - Abdul-Moneim Mahmoud, responsable du blog Ana Ikhwan ( http://www.ana-ikhwan.blogspot.com ), a été arrêté, le 14 avril 2007, à l'aéroport du Caire. Il est officiellement accusé d'appartenance à une "organisation illégale", les Frères musulmans, mais sa détention semble en réalité liée aux textes et photos qu'il publie en ligne et à son travail de dénonciation des tortures commises par les services de sécurité. Reporters sans frontières demande la libération d'Abdul-Moneim Mahmoud et s'inquiète d'une politique de plus en plus répressive des autorités égyptiennes envers les internautes contestataires.

"Cette arrestation intervient deux mois après la condamnation à quatre ans de prison d'un autre blogueur, Abdel Kareem Nabil Suleiman. Ces deux jeunes hommes, dont les opinions divergent par ailleurs complètement, ont en commun la volonté de dénoncer l'autoritarisme du président Hosni Moubarak et les atteintes répétées aux droits de l'homme dans leur pays. Nous attendons des autorités égyptiennes qu'elles libèrent ces blogueurs et qu'elles s'engagent à respecter le principe de la libre circulation des informations et des idées sur la Toile", a déclaré Reporters sans frontières.

Le bureau du procureur général de Shoubra Al-Khaima a ordonné le maintien en détention d'Abdul-Moneim Mahmoud pour une durée minimum de quinze jours afin de mener une enquête. Le blogueur est accusé d'appartenance et de financement d'un mouvement illégal. Selon de nombreuses sources locales, il est toutefois la cible des autorités parce qu'il dénonce sur son blog et sur le site des Frères musulmans ( http://www.ikhwanweb.info ) les arrestations arbitraires et les tortures commises par les services de sécurité. Il couvrait notamment les manifestations organisées par les Frères musulmans égyptiens et faisait circuler sur le Net des photos de brutalités policières. Abdul-Moneim Mahmoud, 27 ans, diplômé en journalisme de l'université du Caire, collabore également à la télévision satellitaire Al-Hiwar (Le dialogue).

Un autre blogueur est actuellement derrière les barreaux en Egypte. Abdel Kareem Nabil Suleiman, plus connu sous le nom de plume "Kareem Amer", a été arrêté, le 6 novembre 2006, pour des articles publiés sur son blog ( http://www.karam903.blogspot.com ). Il dénonçait régulièrement les dérives autoritaires du gouvernement de Hosni Moubarak et critiquait les plus hautes institutions religieuses du pays, en particulier l'université sunnite Al-Azhar, dans laquelle il étudiait le droit. Il a été condamné, le 22 février 2007, à trois ans de prison pour avoir "incité à la haine de l'islam" et à un an pour avoir "insulté" le président égyptien.

L'Egypte figure sur la liste des "13 ennemis d'Internet" de Reporters sans frontières: http://www.rsf.org/article.php3?id_article=19601

Dernier Tweet :

A Javier Valdez lo mataron por ser periodista. Hace 9 meses. Su caso, como el del 97% de las decenas de periodistas… https://t.co/TcfVCxEjxJ