RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN RÉDACTEUR EN CHEF ACCUSÉ DE RÉPANDRE DES RUMEURS SUR LA SANTÉ DU PRÉSIDENT

Un rédacteur en chef égyptien qui avait fait état de rumeurs selon lesquelles la santé du président Hosni Moubarak se serait détériorée risque quatre ans de prison, rapportent le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (HRinfo), Reporters sans frontières (RSF) et le Comité pour la protection des journalistes (CPJ).

Après environ sept heures d'interrogatoire la veille, les procureurs de la sécurité d'État ont inculpé le 6 septembre le rédacteur Ibrahim Issa, du journal « Al-Dustur », d'avoir « trompé l'opinion publique et publié de fausses nouvelles avec l'intention de nuire » à cause de ses récents articles dans lesquels il conjecturait sur la santé défaillante du président Moubarak.

Issa a été relâché sans caution dans l'attente de son procès, dont la date n'a pas encore été fixée. Il risque quatre ans de prison aux termes des articles 102 et 188 du Code criminel. Issa a défendu son point de vue, faisant valoir que la santé du président ne devait pas constituer un secret d'État.

« Certains journalistes et hauts responsables du gouvernement se sont servis des reportages sur ces rumeurs comme prétexte pour viser "Al-Dustur" et Issa », dit HRinfo. « Il est déconcertant de constater que Issa doit comparaître devant le substitut du chef de la sécurité d'État plutôt que devant le substitut du chef des publications, seule autorité investie de la compétence pour enquêter sur les plaintes et les réclamations contre les journalistes. »

Récemment, on s'est étendu en conjectures dans les médias égyptiens à propos de la santé du Président : un possible séjour à l'hôpital, des déplacements à l'étranger pour recevoir des soins médicaux, et même son décès. Selon le CPJ, un grand nombre de journalistes blâment l'absence d'information officielle sur la question. Beaucoup des journaux ont couvert la question mais, jusqu'à maintenant, « Al-Dustur », un quotidien indépendant, est la seule publication à être poursuivie.

Pour faire taire les rumeurs, le quotidien pro-gouvernemental « Al Ahram » a publié récemment une entrevue avec le président Moubarak, au cours de laquelle celui-ci a accusé les Frères musulmans, un mouvement islamiste illégal, d'être à l'origine des rumeurs. Le même journal a fait paraître dernièrement un reportage accusant « Al-Dustur » d'avoir des liens avec les Frères musulmans.

Rebondissement la semaine dernière : le Conseil suprême de presse, dominé par le gouvernement, qui délivre les licences et les lignes directrices aux journaux, a déclaré avoir créé deux commissions formées de médias et d'experts juridiques afin d'évaluer la couverture par la presse de l'état de santé du président et de « décider des mesures judiciaires à prendre », a-t-il précisé dans une déclaration.

Issa et son journal sont fréquemment la cible des tribunaux égyptiens à cause de leur couverture indépendante des nouvelles. En janvier, 24 groupes membres et partenaires de l'IFEX ont signé une action conjointe qui appelle le président Moubarak à mettre fin aux peines de prison pour ceux des journalistes, dont Issa, qui risquent un an de prison.

D'après le CPJ, Issa et trois autres rédacteurs doivent comparaître en cour au Caire le 13 septembre pour répondre à des accusations d'avoir insulté le président Moubarak et ses adjoints les plus proches, notamment son fils Gamal, dont l'influence croissante au sein du Parti national démocratique alimente les hypothèses selon lesquelles il pourrait devenir le prochain président du pays.

Dans son rapport annuel de 2006 publié la semaine dernière, l'EOHR souligne que le nombre des attaques contre la liberté d'expression et la presse et celui des poursuites contre les journalistes qui « s'expriment » étaient à la hausse.

Consulter les sites suivants :
- HRinfo : http://www.ifex.org/es/content/view/full/86037/
- HRinfo publie une enquête de la sécurité d'État sur Issa (en arabe) :
http://www.hrinfo.net/en/reports/2007/pr0910.shtml
- CPJ : http://tinyurl.com/2jco3z
- RSF : http://www.rsf.org/article.php3?id_article=23583
- Rapport de l'EOHR : http://www.eohr.org/press/2007/pr0902.shtml
- Action conjointe de l'IFEX sur Issa : http://tinyurl.com/ypb6or
(11 septembre 2007)

Dernier Tweet :

More good news from #Malaysia, as a law imposing criminal penalties for supposed "fake news" is repealed by the new… https://t.co/JXME1YMPby