RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN RÉDACTEUR AU FRANC PARLER EST PARDONNÉ

Les membres de l'IFEX accueillent favorablement le pardon présidentiel accordé à Ibrahim Issa, rédacteur en chef du quotidien indépendant « Al-Dustour », qui se voit donc dégagé de la peine de deux mois de prison qui lui avait été infligée.

Selon le Comité pour la protection des journalistes (CPJ), le pardon présidentiel coïncide avec la célébration par l'Égypte de l'anniversaire de la guerre de 1973 contre l'État d'Israël.

Le 28 septembre, un tribunal d'appel du Caire a réduit la peine de six mois de prison décernée à Issa en mars et l'a ramenée à deux mois de prison pour avoir « publié de fausses informations et de fausses rumeurs » au sujet de l'état de santé du président Hosni Moubarak. Selon le tribunal, les articles d'Issa parus en août 2007 étaient susceptibles de troubler la sécurité publique et de nuire à l'économie du pays.

« Le pardon présidentiel corrige une erreur qui n'aurait pas dû se produire », a déclaré « Al-Dustour ». « Les lois qui restreignent la liberté de la presse doivent être abrogées de manière permanente au lieu d'être réparées par des (affaires) exceptionnelles. »

L'affaire Issa a été reprise par les groupes de défense des droits en Égypte, notamment par le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (Arabic Network for Human Rights Information, ANHRI) et l'Organisation égyptienne de défense des droits de la personne (Egyptian Organization for Human Rights, EOHR), membres de l'IFEX, qui ont lancé de nombreuses campagnes et actions conjointes pour exiger la libération d'Issa.

Les militants et les journalistes continuent de faire campagne contre la persécution d'Issa et d'autres journalistes, dit l'EOHR. Issa est impliqué actuellement dans plusieurs affaires judiciaires, la plupart d'entre elles intentées par des membres du Parti démocratique national au pouvoir. Il est passible d'une peine d'un an de prison, tout comme le sont trois autres rédacteurs de journaux indépendants, accusés d'avoir « publié de fausse nouvelles susceptibles de troubler l'ordre public ». Le procès reprend le 11 octobre.

Consulter les sites suivants :
- ANHRI : http://www.anhri.net/en/reports/2008/pr1004.shtml
- EOHR : http://en.eohr.org/
- CPJ : http://tinyurl.com/4sy8uz
- Reporters sans frontières : http://tinyurl.com/4x23sw
- « Gods don't get sick », par Issa : http://tinyurl.com/4dcs66
(8 octobre 2008)

Dernier Tweet :

Handbook on internet shutdowns in India launched by @SFLCin https://t.co/Tc2uA6ETrF "Internet shutdown is being wan… https://t.co/Qz1opj6AOo