RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les blogueurs Philip Rizk et Dia' Eddin Gad arrêtés et détenus, Philip Rizk, libéré après cinq jours, Dia' Eddin Gad toujours en détention

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières demande la libération du blogueur Dia'Eddin Gad, détenu depuis le 6 février 2009, et se réjouit de la libération du blogueur Philip Rizk, arrêté le même jour.

"La pression internationale mise sur les autorités égyptiennes dans le cas de Philip Rizk ne doit pas faiblir. Dia' Eddin Gad devrait également être libéré. Par ces arrestations, les autorités égyptiennes criminalisent les opinions partisanes. C'est un geste qui constitue une mesure d'intimidation, pareille à celles qui sont de plus en plus fréquentes dans le pays. En plus d'être illégales, ces deux arrestations sont un nouveau coup de semonce à la liberté d'expression en Égypte", a déclaré l'organisation.

Dia'Eddin Gad, citoyen égyptien de 22 ans, a été arrêté chez lui, à Kattour, dans la province de Gharbiyah (delta du Nil) le 6 février. Des policiers l'ont conduit dans une voiture vers une destination inconnue. En janvier 2009, il a ouvert son blog, "une voix en colère" ( http://soutgadeb.blogspot.com ), sur lequel il publiait des articles qui critiquaient l'attitude du gouvernement égyptien dans le conflit israëlo-palestinien, et où il se présente comme "un citoyen égyptien, [qui] aime [s]on pays, [lui] souhaite longue vie ainsi qu'à son peuple valeureux".

Le même jour, Philip Rizk, germano-égyptien de 26 ans, a été arrêté en compagnie de quatorze autres militants, alors qu'ils rentraient d'une manifestation organisée au Caire appelant l'Égypte à soutenir la cause palestinienne. Le 8 février, le procureur de la République a confirmé la détention du jeune homme sans préciser le lieu exact de sa détention. Le 10 février, sa famille a confirmé que Philip Rizk avait finalement été libéré. Il se trouve avec sa famille, au Caire et appelle à ce que les manifestations continuent. Une enquête le concernant est toujours en cours.

Philip Rizk est l'auteur du blog Tabula Gaza ( http://tabulagaza.blogspot.com ), dont il a lancé la publication lors d'un premier séjour dans la bande de Gaza, de 2005 à 2007, alors qu'il travaillait pour l'ONG britannique Foundation for Relief and Reconciliation in the Middle East (FRRME). Il s'était également rendu à Gaza au cours de l'été 2008 pour commencer un documentaire sur les conditions de vie des Gazaouis. Durant ses deux séjours, cet étudiant en philosophie et psychologie à l'université américaine du Caire, avait également effectué des piges pour divers média (sfTV, ARD, Al Jazeera, "Daily News").

Les articles publiés par Dia'Eddin Gad et Philip Rizk affichent un soutien sans faille à la cause palestinienne. Toutefois, il est important de souligner que le contenu des deux blogs diffère: si celui de Philip Rizk contient principalement des informations relatives à la vie des Palestiniens de Gaza, celui de Dia'Eddin Gad comporte des propos plus engagés. Ce dernier n'hésite pas à fustiger la position du président Hosni Moubarak et de son gouvernement dans le récent conflit qui a opposé Israël au gouvernement du Hamas dans la bande de Gaza.

L'Égypte figure sur la liste des Ennemis d'Internet. En 2008, au moins six blogueurs ont été interpellés en raison de leur implication sur les forums et les chats en ligne. Certains ont été tenus pour responsables du mouvement de protestation sociale survenu en avril 2008, quand des milliers de personnes ont manifesté dans les rues du Caire pour dénoncer leurs conditions de vie. La mobilisation avait notamment été lancée sur Internet, grâce aux réseaux sociaux en ligne. Surprises par ce mouvement, les autorités ont renforcé la surveillance des internautes. Par exemple, pour obtenir une connexion sur un Réseau WiFi, il est impératif de fournir des données personnelles qui permettent d'être localisé.

Dernier Tweet :

Nepal: @FORUMFREEDOM report recorded a total of 230 media persons were affected directly with 66 incidents of press… https://t.co/jXM881HDp3