RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'ANHRI lance de nouvelles publications sur la pratique des blogues et défense juridique

ANHRI

Le Réseau arabe d'information sur les droits de la personne (Arab Network for Human Rights Information, ANHRI) a produit récemment plusieurs nouvelles publications, dont un livre qui traite du rôle critique des blogues dans le paysage de la dissidence égyptienne, et quelques guides d'auto-défense juridique pour les journalistes et les blogueurs.

En juin, l'ANHRI a publié un livre sur la pratique du blogue et tweet, « Blogs from Post to Tweet » (les blogues, de la poste au tweet), qui décrit l'histoire des blogues égyptiens en langue arabe et comment les outils de réseautage social donnent une voix puissante aux groupes de défense des droits. Selon Gamal Eid, directeur de l'ANHRI, « cette génération se sert des blogues et des réseaux sociaux d'une manière qui ne peut être retracée, et avec une hardiesse qui ne peut être contrainte ».

L'ouvrage vise à présenter une brève histoire de l'évolution des blogues, et se concentre sur la situation des blogues égyptiens et de ce qu'ils partagent avec les autres blogues arabes. Certains chapitres traitent du rôle direct que jouent les blogues dans un certain nombre de questions politiques, ainsi que des effets des blogues dans les domaines culturel et social.

Dans le cadre de sa série de guides, l'ANHRI a également produit deux brochures juridiques : « Insult and Libel » (Insulte et diffamation) et « False News and Rumours » (Fausses nouvelles et rumeurs). Le deuxième et plus récent ouvrage contient la définition des nouvelles et de ce qui est considéré comme de fausse nouvelles, ainsi que ce en quoi consiste une rumeur, et ce qui doit être pour que l'on considère que les nouvelles et des rumeurs constituent des crimes au sens de la loi. Le livre fournit en outre des réponses critiques à des questions comme : « Que devrais-je dire au cours d'un interrogatoire mené par la poursuite ? », « Ai-je le droit de ne pas dévoiler mes source d'information ? », et « La police a-t-elle le droit de fouiller un journaliste ? »

Dernier Tweet :

UN experts call on India to protect journalist Rana Ayyub from online hate campaign. https://t.co/jGXut9fJ3g “We ar… https://t.co/UtWHBpW69Z