RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La vie du blogueur Maikel Nabil Sanad en danger, suite à sa grève de la faim

(RSF/IFEX) - Le 27 août 2011 - Le blogueur Maikel Nabil Sanad a entamé, le 23 août 2011, une grève de la faim, afin de protester contre sa condamnation à trois ans de prison ferme par un tribunal militaire, le 10 avril dernier.

Physiquement affaibli par sa détention à la prison d'Al-Marg depuis le 28 mars 2011, souffrant de problèmes cardiaques, le blogueur se dit déterminé à continuer cette grève de la faim jusqu'au bout, quelqu'en soient les conséquences.

Premier prisonnier d'opinion en Egypte depuis la révolution, il a récemment déclaré : "Je n'accepterai plus l'injustice. Si ma mort est le prix à payer pour en finir avec cette situation injuste, alors je paierai, et je mourrai". Le blogueur aurait rédigé un communiqué concernant sa décision, que la prison a refusé de rendre public. Les autorités pénitentiaires se sont également opposées au transfert du blogueur à l'hôpital de la prison.

Reporters sans frontières exige la libération de Maikel Nabil Sanad dans les plus brefs délais. En attendant, l'organisation demande aux autorités pénitentiaires de lui apporter tous les soins nécessaires à son rétablissement.

Le Conseil suprême des forces armées a récemment renoncé à juger la blogueuse Asmaa Mahfouz en cour martiale, alors qu'elle devait y comparaître pour les mêmes charges dont est accusé Maikel Nabil Sanad. Reporters sans frontière encourage l'institution à poursuivre sur cette voix, en renonçant à juger les civils en cour martiale.

Dernier Tweet :

Dirigente gremial y activista ecuatoriano sufre atentado intimidatorio: https://t.co/8YhRhtBBs4 @carlosfigueroa6… https://t.co/NQo0lQOdIA