RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le frère de Maikel Nabil Sanad sous pression pour avoir soutenu le blogueur, prochainement rejugé en appel

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières dénonce les tentatives d'intimidation à l'égard de Mark Sanad, qui déclare avoir reçu des menaces d'emprisonnement pour son soutien public à son frère, le blogueur égyptien Maikel Nabil Sanad. L'organisation réitère sa demande de libération du net-citoyen dans les plus brefs délais, et appelle les autorités à renoncer aux méthodes d'intimidation, dignes de l'ère Moubarak.

"On a menacé de m'emprisonner si je ne me taisais pas et si je n'arrêtais pas de défendre mon frère. Qu'ils m'emprisonnent ! Cela ne me fait pas peur", a-t-il déclaré. Les autorités auraient également caché de la drogue dans le sac de Mark Sanad, dans l'espoir de l'inculper pour traffic de drogue.

Le 20 septembre 2011, Mark Sanad a pu rendre visite à son frère. Selon lui, son état de santé se dégrade rapidement. Il aurait déjà perdu plus de 12 kilos et refuserait de se rendre à l'hôpital de la prison. Il craint que Maikel Nabil Sanad ne tienne pas jusqu'à son nouveau procès en appel, prévu le 4 octobre prochain.

Le 19 septembre dernier, une marche pacifique a eu lieu, au départ de la place Tahrir, pour demander la libération de Maikel Nabil Sanad et la fin des procès de civils en cour martiale.

Nabil Sanad, le père de Maikel Nabil Sanad, a déjà adressé sept lettres au Conseil suprême des forces armées afin de demander la libération de son fils. Il n'a, jusqu'à présent, reçu aucune réponse. Nabil Sanad a affirmé que si le blogueur venait à mourir en détention, il poursuivrait les autorités égyptiennes devant la Cour internationale de justice. Reporters sans frontières encourage la famille dans cette démarche.

ADDITIONAL INFORMATION
De quoi discutent les autres membres de l'IFEX


Dernier Tweet :

Philippines: Speak truth to power, keep power in check https://t.co/3JnxMnJ4WY "... the paramount duty of a free pr… https://t.co/hXI00qT2Bs