RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Refusez le don du président, disent à l'UNESCO les groupes de défense de la liberté de la presse

Trente groupes membres de l'IFEX se sont joints au Comité pour la protection des journalistes (CPJ) la semaine dernière afin de lancer un appel à l'Organisation des Nations Unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO) pour qu'elle refuse le don de 3 millions de dollars américains que lui a fait le Président de la Guinée équatoriale, Teodoro Obiang - l'un des pires violateurs de la liberté de la presse en Afrique - afin de créer un prix international des sciences biologiques.

Dans une lettre conjointe adressée le 20 mai à la Directrice-générale de l'UNESCO, Irina Bokova, les membres de l'IFEX attirent l'attention sur la situation alarmante de la liberté de la presse en Guinée équatoriale, où la presse locale est presque totalement contrôlée par l'État.

Rappelant le discours prononcé par Bokova lors de la cérémonie de l'UNESCO qui a marqué cette année la Journée mondiale de la liberté de la presse à Brisbane, en Australie, dans lequel elle a dénoncé le fait que « d'innombrables journalistes, partout dans le monde, continuent de subir le harcèlement, l'intimidation ou l'agression physique dans la défense de notre droit de savoir », les groupes déclarent que ces mots vont sonner creux si l'UNESCO accepte cet argent.

La lettre dit que « Nous croyons que la création de cette récompense fera un grand tort à la crédibilité de l'UNESCO comme organisation qui promeut la liberté d'expression ».

Dans une lettre conjointe distincte placée sous la responsabilité de Human Rights Watch, d'autres groupes de la société civile se sont dits outrés que l'UNESCO accepte de l'argent d'Obiang, qu'ils traitent de « dictateur corrompu », parce qu'il règne sur un pays où plus de 75 pour 100 de la population vivent dans la pauvreté. Bokova a répondu le 5 mai à Human Rights Watch : elle indiquait que les plans en vue de l'administration du prix avançaient toujours, à la demande du Conseil exécutif de l'UNESCO.

Dernier Tweet :

Russia: Journalist Victor Korb charged with 'terrorism propaganda' for transcribing dissident’s trial speech… https://t.co/NbGWq1shMt