RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Procès des deux journalistes suédois : une des trois accusations abandonnée

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières apprend avec soulagement que la justice éthiopienne a abandonné, le 3 novembre 2011, l'accusation de "participation à une activité terroriste" portée contre le reporter Martin Schibbye et le photojournaliste Johan Persson de l'agence Kontinent, actuellement en procès à Addis Abeba. Les deux hommes restent cependant accusés de "soutien à un groupe terroriste" et d'"entrée illégale sur le territoire éthiopien".

Leur procès a été suspendu et doit reprendre le 6 décembre prochain. En attendant, les deux journalistes sont toujours maintenus en détention.

"Nous espérons que la justice abandonnera également l'accusation de 'soutien à un groupe terroriste'. Johan Persson et Martin Schibbye sont des journalistes reconnus et n'ont rien à voir avec des terroristes. Ils n'ont fait qu'entrer en Ogaden sans les documents nécessaires, et ce parce que cette région reste fermée aux médias. Leur objectif était d'informer sur ce qu'il se déroule dans cette zone", a déclaré Reporters sans frontières.

Les deux journalistes suédois avaient été arrêtés le 1er juillet 2011 alors qu'ils venaient d'entrer en Ethiopie, via la Somalie, avec des membres du Front national de libération de l'Ogaden (ONLF), un groupe qualifié de "terroriste" par le gouvernement éthiopien. A l'ouverture de leur procès, en octobre dernier, ils avaient reconnu être entrés illégalement en Ethiopie mais avaient plaidé non coupables des deux accusations de participation et de soutien à un groupe terroriste.

Dernier Tweet :

Joint statement from Adil Soz and 25 other IFEX member organizations - "False information" laws must not be used to… https://t.co/acDp4MXOiQ