RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Votre pays appuie-t-il la libre expression ?

Pourcentage des votes en faveur de la liberté de parole
Pourcentage des votes en faveur de la liberté de parole

Index on Censorship

Index on Censorship a analysé le comportement des délégués à l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe lorsque vient le temps de voter, afin de montrer qui protège la libre expression et qui l'entrave.

Le rapport interactif d'Index montre que les délégués de Serbie, de Russie, de Turquie et d'Azerbaïdjan ne votent en faveur de la protection de la libre expression qu'entre 50 et 60 pour 100 du temps. Cela inclut les questions liées à la protection des journalistes, la décriminalisation de la diffamation, la liberté des médias et la liberté de religion.

Trois groupes affichent un piètre bilan sur la question de la liberté de parole : la Gauche européenne unie, un groupe de partis communistes et social-démocrates; les délégués non alignés; et le Groupe Démocratique européen, qui inclut le Parti conservateur britannique, Russie Unie, le parti de Vladimir Poutine, et le parti au pouvoir en Azerbaïdjan.

Cinq délégués votent contre la libre expression chaque fois qu'ils votent : Svetlana Goryacheva (Russie), Grigore Petrenco (Moldavie), Natalia Burykina (Russie), Aydin Mirzazada (Azerbaïdjan) et Nataša Jovanovic (Serbie).

Par ailleurs, les délégués de Géorgie, des pays scandinaves, du Royaume-Uni et d'Espagne votent constamment en faveur de la liberté d'expression.

Entièrement distincte de l'Union européenne, l'Assemblée parlementaire du Conseil de l'Europe, basée à Strasbourg, rassemble des députés de 47 États membres de toute l'Europe pour superviser le fonctionnement de la Cour européenne des droits de l'homme et du Comité européen pour le prévention de la torture. Les 437 délégués font rarement l'objet d'un examen minutieux, même si les recommandations de l'assemblée sur les droits de la personne ont peu de poids en Europe.

Consultez les données illustrées de Index ici.

Dernier Tweet :

Con la ley también se puede cercenar la libertad. En #México presentaron en el Senado iniciativa que criminaliza la… https://t.co/jZOXCb4Mvj