RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Journée européenne de la liberté de la presse: RSF rappelle ses préoccupations concernant la situation de la liberté de la presse

(RSF/IFEX) - Ci-dessous, un communiqué de presse de RSF:

Journée européenne de la liberté de la presse du 5 novembre, Reporters sans frontières rappelle ses préoccupations concernant la situation de la liberté de la presse en France

La France au 31e rang du classement mondial de la liberté de la presse

Alors que les syndicats de journalistes manifestent pour une meilleure qualité de l'information, le 5 novembre 2007, à Paris, Reporters sans frontières rappelle ses préoccupations concernant la situation de la liberté de la presse en France.

"Dans notre dernier classement mondial de la liberté de la presse, la France figure en 31e position. Au sein de l'Union européenne, seules l'Espagne, l'Italie, la Roumanie, Chypre, la Pologne et la Bulgarie font moins bien. La protection du secret des sources des journalistes, l'évolution des dispositions légales entravant la liberté d'informer et d'être informé (protection de la vie privée, délit de recel de violation du secret de l'instruction ou du secret professionnel, etc.) ainsi qu'un meilleur accès à l'information publique doivent être garantis, pour s'assurer que les professionnels des médias peuvent remplir leur mission dans un environnement favorable", a déclaré Reporters sans frontières.

A l'approche de l'élection présidentielle d'avril 2007, Reporters sans frontières avait interpellé les candidats sur la situation de la presse. Depuis, l'organisation est intervenue auprès du gouvernement à plusieurs reprises pour rappeler l'importance pour la France d'améliorer les conditions d'exercice du métier de journaliste et la nécessité de garantir l'indépendance des médias, vis-à-vis notamment, des pouvoirs politique et économique. L'organisation a ainsi remis à Mme Rachida Dati et à son cabinet au ministère de la Justice des propositions concrètes de modification de certaines dispositions législatives concernant notamment la protection du secret des sources.

La France est à la 31e place du classement mondial 2007 de Reporters sans frontières qui mesure le degré de liberté de la presse dans 169 pays. Des perquisitions au sein de rédactions de médias (en mai 2007 au Canard Enchaîné. . . ), des convocations et des mises en examen de journalistes (journalistes de France 3 Sud et du Midi Libre convoqués au SRPJ de Montpellier en juillet dernier) ainsi que certains cas de censure (non publication en mai dernier par le JDD d'un article concernant Cécilia Sarkozy, par exemple) expliquent cette position.

Dernier Tweet :

"South African newsrooms are under pressure to move away from thoughtful and in-depth reporting towards responding… https://t.co/7DgcyJT7qw