RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Perquisitions aux sièges de deux rédactions

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières exprime son exaspération après les perquisitions menées dans les rédactions de deux quotidiens de Poitiers, le 30 septembre 2008.

"Le gouvernement lui-même a reconnu les menaces qui pèsent sur le secret des sources des journalistes en France. Un projet de loi se trouve actuellement au Sénat et les perquisitions dans les locaux d'"Auto Plus" et du "Canard Enchaîné" sont encore dans tous les esprits. La décision de perquisitionner les deux titres régionaux est totalement incompréhensible et va à l'encontre des évolutions entreprises par les parlementaires", a déclaré Reporters sans frontières.

Le 30 septembre 2008, la justice a perquisitionné les rédactions de deux quotidiens de Poitiers, "Centre-Presse" et "La Nouvelle République du Centre-Ouest", dans le cadre d'une procédure pour "violation du secret de l'instruction" concernant une affaire de droit commun. Les enquêteurs ont emporté un ordinateur de "La Nouvelle République du Centre-Ouest".

Reporters sans frontières rappelle son engagement pour l'adoption d'une loi protégeant spécifiquement les sources des journalistes. La loi a été déposée au Sénat le 20 mai 2008 et examinée par la commission des lois en juin. Elle devrait être débattue au Sénat en séance publique cet automne.

Plus d'informations sur l'engagement de Reporters sans frontières pour la protection des sources:
http://www.rsf.org/article.php3?id_article=27024

Pour des informations complémentaires sur le cas d'"Auto Plus", cliquer ici: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/95471

Pour des informations complémentaires sur le cas du "Canard Enchaîné", cliquer ici: http://www.ifex.org/fr/content/view/full/86050

Dernier Tweet :

#HONDURAS | el @RSF_inter denuncia graves ataques a periodistas del departamento de Colón https://t.co/4Z4oMKMkfc @clibre