RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Fusillade au siège d'un journal en France : Une attaque répugnante

Procureur François Molins, à droite, et Christian Flaesch, directeur de la police judiciaire parisienne, présentent des photos montrant un homme armé laissent le siège de BFM TV, et dans une rue de Paris, près du siège de Libération, le 18 novembre 2013.
Procureur François Molins, à droite, et Christian Flaesch, directeur de la police judiciaire parisienne, présentent des photos montrant un homme armé laissent le siège de BFM TV, et dans une rue de Paris, près du siège de Libération, le 18 novembre 2013.

AP Photo/Remy de la Mauviniere

Un homme armé d'un fusil à pompe s'est introduit au siège parisien du journal Libération ce lundi 18 novembre vers 10 h 15 et a ouvert le feu à au moins deux reprises. Le tireur, qui a blessé un assistant photographe du quotidien dont le pronostic vital semble engagé, est en fuite. Cet acte d'une violence inouïe survient quelques jours après l'attaque perpétrée vendredi 15 novembre au matin dans les locaux de NextradioTV, où un homme armé avait menacé des journalistes de BFM TV.

“Qu'un individu s'en prenne à une rédaction avec une arme à feu et tire à vue est tout simplement répugnant. Au nom de Reporters sans frontières, j'exprime notre profonde consternation et notre solidarité avec les équipes de Libération et de NextradioTV. Nous comptons sur les forces de police pour arrêter au plus vite le ou les auteurs de ces agressions, pour éviter que deux actions criminelles ne deviennent une série noire de plus en plus tragique”, a déclaré Christophe Deloire, secrétaire général de Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

#Indonesia Members of radical religious group attack journalist, bar media coverage via @AJI_JAKARTA @seapabkk https://t.co/Y5MA37HlGg