RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le journaliste emprisonné Chalva Ramichvili ne bénéficiera pas de la grâce présidentielle

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières a appris que le journaliste Chalva Ramichvili, cofondateur de la chaîne de télévision indépendante 202 et condamné le 29 mars 2006 à quatre ans de prison, ne bénéficiera pas de la grâce présidentielle, au contraire de son coaccusé, David Kokhreidze, condamné à trois ans de privation de liberté pour "extorsion de fonds".

Le 7 juin 2007, dans une lettre ouverte publiée en première page du quotidien "Résonances", Chalva Ramichvili revient sur les motivations de sa décision. S'il reconnaît que les moyens qu'il avait utilisés pour rechercher la vérité pouvaient ne pas être adaptés, le journaliste n'en continue pas moins de clamer son innocence.

En août 2005, Chalva Ramichvili et David Kokhreidze avaient été arrêtés et placés en détention préventive pour avoir tenté d'extorquer 100 000 $US à un député de la majorité gouvernementale, Koba Bekauri, lors d'une interview que celui-ci leur avait accordée. Les deux journalistes préparaient une émission spéciale consacrée à la corruption des fonctionnaires et des hommes politiques. Ils s'intéressaient particulièrement à l'acquisition par le député, dans des circonstances troubles, d'une société de dédouanement. Koba Bekauri avait accepté le principe d'une interview, mais avait fait filmer en caméra cachée l'entretien, lors duquel les journalistes lui avaient - pour les besoins de l'émission - demandé 100 000 $US pour ne pas révéler ce qu'ils savaient. Par la suite, le député avait porté plainte et utilisé cet enregistrement contre les deux journalistes.

Malgré le peu d'éléments étayant l'accusation, ces derniers ont été condamnés le 29 mars 2006 à quatre et trois ans de prison. Koba Bekauri, quant à lui, a été privé de son immunité parlementaire en raison de ses activités économiques jugées incompatibles avec son mandat de député. Il a également démissionné de la présidence du groupe parlementaire du parti du Mouvement national.

La chaîne 202, télévision indépendante, a cessé d'émettre.

Dernier Tweet :

La abogada y activista experta en tecnología Ory Okolloh Mwangi ha combinado sus habilidades y su pasión para aumen… https://t.co/jo4S58nuhf