RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UN RAPPORT D'ARTICLE 19 MET L'ACCENT SUR L'ACCÈS À L'INFORMATION DANS LES SOCIÉTÉS QUI ÉMERGENT D'UN CONFLIT

L'accès à information exhaustive et exacte accroît le sens de sécurité des gens, tandis que l'absence d'information fiable alimente l'insécurité, constate un rapport d'ARTICLE 19 sur les sociétés qui émergent d'un conflit.

Intitulé « A Survey of Access to Information in Abkhazia and its Impact on People's Lives » [Étude sur l'accès à l'information en Abkhazie et ses conséquences dans la vie des gens], le document montre pourquoi les citoyens ont besoin d'avoir accès à l'information dans les sociétés qui sortent d'un conflit, comme l'Abkhazie, un État non reconnu qui s'est détaché de la Géorgie lors d'une guerre au début des années 1990 et qui souffre d'un grand isolement depuis plus d'une décennie.

Les gens de régions éloignées estiment en particulier que le manque d'information et de possibilités de communiquer constitue un obstacle grave à la satisfaction de leurs besoins de tous les jours, comme la santé et le développement économique. Par exemple, sans les dernières connaissances sur les maladies, comme le VIH/SIDA ou les soins à prodiguer aux enfants, la qualité des services que les travailleurs de la santé peuvent fournir à leurs patients est considérablement réduite et les gens ne disposent pas des informations nécessaires pour prendre les précautions appropriées.

Basé sur des entrevues avec des militants de la société civile abkhaze, des journalistes, des officiels et le public, le rapport examine comment la disponibilité ou l'absence d'information affecte les droits de la personne, la sécurité, la qualité des services publics et les perspectives de développement. Le rapport recommande en outre que les officiels locaux, les médias, les ONG et les bailleurs de fonds internationaux facilitent le droit de savoir par une plus grande transparence et un processus de prise de décision axé sur les gens.

Ce rapport, rendu public hier [16 juillet] à Soukhoumi, capitale de l'Abkhazie, sera suivi de séances de formation avec la société civile, des journalistes et des officiels dans différentes régions d'Abkhazie.

Télécharger le rapport à : http://tinyurl.com/2l93wn

(17 juillet 2007)

Dernier Tweet :

RT @withmeaa: We're pleased the NSW Parliament inquiry into live music has adopted our recommendation for a code of… https://t.co/Yf24ryT2hV