RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste se fait détruire sa caméra et est chassé du palais royal

(MFWA/IFEX) - Le 11 janvier 2008, la caméra numérique de Fred J. A. Ibrahim, correspondant du "Daily Guide", journal privé basé à Accra, a été détruite par Yaw Amankwah, photographe du Palais royal Manhyia, siège officiel du royaume Ashanti.

Furieux, Amankwah a injurié le journaliste, saisi sa caméra et lui a ordonné de quitter les lieux puisque "le Palais n'a besoin d'aucune couverture médiatique".

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que le correspondant du "Daily Guide" basé au Palais Manhyia, assurait la couverture d'une cérémonie à laquelle étaient présents des dignitaires importants tels que le Président du Ghana, J. A. Kufuor.

Ibrahim a prétendu que plus tard, le responsable des relations publiques du Palais lui est venu en aide et a récupéré la caméra. Toutefois, Amankwah, qui tentait d'en enlever la puce mémoire, l'avait déjà détruite.

Dans sa parution du 18 janvier, le "Daily Guide" a rapporté que "depuis un certain temps, le Palais est devenu une zone interdite aux journalistes" et affirmé que récemment les journalistes assurant la couverture médiatique du Palais ont été traités avec mépris par certains responsables.

Dernier Tweet :

Lebanon ramps up interrogations of online activists https://t.co/HT4jUPzkAq @Advox @timourazhari