RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste pris en otage par le chef d'une tribu

(MFWA/IFEX) - Le 28 juillet 2008, Osei Kwame, journaliste de "Kumasi Mail", un hebdomadaire indépendante basé à Kumasi, la deuxième ville du Ghana, a été arrêté et pris brièvement en otage dans le palais par Nana Osei Bonsu, le chef traditionnel d'Abira, une ville du district de Kwabre de la région Ashanti.

Kwame a confié au correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) qu'il s'était rendu au palais du chef pour vérifier un reportage qui a prétendu que Nana Bonsu avait versé une somme de GHc 150 (environ 150$US) à titre de dédommagement pour l'un de ses sujets, puisqu'il a prétendument fait l'amour avec la femme du sujet.

Le correspondant a rapporté qu'après une heure et demie, Nana Bonsu et deux de ses gardes de corps ont poussé Kwame dans la voiture du chef et l'ont conduit au commissariat de Police.

Kwame a affirmé qu'un policer au commissariat a ordonné sa libération puisque ses actions n'ont pas "enfreint la loi".

Lorsque la MFWA a contacté Nana Bonsu, il a confirmé l'avoir détenu mais a refusé de fournir des commentaires supplémentaires.

Dernier Tweet :

Tenuous relationship between govt and CSOs could be bridged with initiatives like AFIC's - https://t.co/uPJGlkxz9A… https://t.co/1luKSV0Qf5