RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste agressé par un garde de sécurité

(MFWA/IFEX) - Le 5 septembre 2009, M. Abeiku Kingsley, reporter sportif de Peace FM, une station de radio basée à Accra qui émet en langue locale, a été violemment agressé au stade omnisport Ohene Djan d'Accra, par l'un des gardes qui y assurait la sécurité.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que l'incident a eu lieu tandis que Kingsley tentait d'accéder aux joueurs et aux officiels de l'equipe nationale senior du Ghana, les Black Stars.

Selon Kingsley, lui et deux autres collègues de TV Africa, une station de télévision, se sont rués vers le périmètre intérieur pour mener des interviews. Toutefois, le garde chargé de la sécurité s'en est pris à lui sans raison apparente et l'a empêché d'accéder au terrain. Quand il a protesté, le garde lui a donné un coup de pied dans le bas-ventre.

"Je portais une chemise de ma station de radio et j'étais dûment accrédité, donc je ne pouvais pas comprendre pourquoi il m'a agressé de cette façon au grand étonnement des spectateurs", a confié Kingsley au correspondant.

Par la suite, le journaliste a indiqué que le chef de sécurité du stade Ohene Djan lui a présenté des excuses.

Dernier Tweet :

#CostaRica: El derecho humano de informar y ser informado es fundamental https://t.co/vMWtzGtf73 @IPLEXcr