RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journal obtient gain de cause dans une affaire de diffamation

(MFWA/IFEX) - Le 24 février 2010, la Cour Suprême du Ghana a accordé une somme de GH cedis 2 000 (environ 1 400 $US) au journal "The Daily Dispatch", une publication indépendante basée à Accra, à M. Ben Ephson, à M. Akwasi Mensah et à Allied News Limited, respectivement rédacteur, reporter et éditeur du journal, à titre de frais de justice dans des poursuites de diffamation qui ont été engagées contre eux.

Le jury de cinq membres a unanimement rendu un arrêt de non-lieu dans le procès de diffamation intenté par un chef coutumier, Dasebere Nana Osei Bonsu, chef suprême de la zone traditionnelle de Mampong de la région Ashanti du Ghana.

Nana Bonsu a engagé les poursuites suite à la reproduction d'une pétition par "The Daily Dispatch" dans un article paru le 9 avril 2003. L'article du journal, titré "Le Mamponghene (chef suprême de Mampong) est impliqué dans une affaire de fraude de GH cedis 26 400" (environ 18 000 $US), a affirmé que certaines personnes chagrinées qui prétendaient agir au nom d'une certaine Rosina Mensah, une Ghanéenne basée aux États-Unis, avait accusé le chef de lui avoir pris la somme de 30 000 $US avec la promesse de lui accorder le titre de reine mère de la zone.

C'est la deuxième fois que la Cour a statué en faveur du journal "The Daily Dispatch" au sujet de cette affaire. Le 18 octobre 2004, la Cour d'Appel, présidée par M. Victor Ofoe, a rendu un arrêt de non-lieu dans le procès intenté par le plaignant contre le journal. Toutefois, le 13 juillet 2006, la Cour d'Appel a annulé une décision précédente de la Haute Cour.

Mécontents de la décision de la Cour d'Appel, les défendeurs, représentés par M. Kweku Y. Painstil, ont saisi la Cour Suprême de l'affaire.

Dans une interview accordée à la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA), M. Ben Ephson, rédacteur du journal, a affirmé que la décision de la Cour constituait une justification de la ligne éditoriale du journal "The Daily Dispatch" de ne publier que la vérité.

Dans un autre développement, la Haute Cour d'Accra a, le 26 février 2010, condamné M. Raymond Archer, rédacteur en chef du journal "The Enquirer", à une amende de GH cedis 2 400 (environ 1 700 $US) à titre d'outrage à la Cour ou, à défaut de paiement, à une peine de prison de deux semaines avec travaux forcés.

La condamnation a été prononcée après que le journal a exécuté un ordre de la Cour de présenter des excuses et de rétracter une série d'allégations contre M. Akwasi Osei-Adjei, ancien ministre des Affaires Étrangères, et une autre personne inculpés de déperdition de fonds publics. Le journal avait prétendu que les deux hommes étaient en train de corrompre des témoins dans l'affaire pour laquelle ils étaient poursuivis. Le rédacteur n'a pas su fournir à la Cour des preuves à l'appui de ses allégations.

Dernier Tweet :

Nepal: @FORUMFREEDOM is alarmed by "discriminatory state behavior towards Nepali journalists which was manifested w… https://t.co/k826qK59zS