RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La police convoque un député pour avoir proféré des menaces à l'égard d'un rédacteur

(MFWA/IFEX) - M. Kennedy Agyapong, un homme politique de l'Opposition et député de la circonscription Assin Fosu de la région du Centre du Ghana, a été convoqué le 9 mars 2011 par la police au sujet des menaces de mort qu'il aurait proférées à l'égard d'El Hadj Idrissu Bature, ancien directeur de publication de "Bilingual Free Press", un journal privé.

El Hadj Bature, qui est actuellement le rédacteur du journal "Al-Hajj", a porté plainte contre le député après que celui-ci aurait menacé de le tuer le 19 février. Les menaces ont fait suite à un argument survenu entre les deux hommes lors d'un programme en langue locale d'Asempa FM, une station de radio privée basée à Accra, diffusé le 18 février.

Peu après sa convocation par la police, M. Agyapong a confié à Joy FM, une station de radio privée basée à Accra, que deux agents de la police lui ont simplement demandé de soumettre une déposition au sujet de l'affaire, et que la réunion s'est déroulée dans la cordialité.

Le député a ajouté que les menaces qu'il a proférées étaient une manière de riposter aux commentaires d'El Hadj Bature, également sympathisant du Congrès national démocratique (NDC) au pouvoir, qui a constamment injurié les membres de sa famille en les liant au trafic de la drogue.

Selon Joy FM, des dizaines de partisans de M. Agyapong, qui étaient persuadés que la convocation a été motivée par la politique, ont envahi les locaux de la police pour se solidariser avec lui.

Dernier Tweet :

More good news from #Malaysia, as a law imposing criminal penalties for supposed "fake news" is repealed by the new… https://t.co/JXME1YMPby