RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Une journaliste de la radio harcelée et empêchée de faire son travail

(MFWA/IFEX) - Le 12 mai 2011, des éléments de la sécurité nationale en tenue civile déployés au Bureau national des Passeports à Accra, la capitale ghanéenne, ont harcelé et empêché Hannah Odame, reporter de Joy FM, une station de radio indépendante basée à Accra, d'interviewer un groupe de demandeurs de passeport énervés qui s'étaient attroupés devant l'entrée du Bureau des Passeports, au sujet du retard considérable réalisé au niveau du traitement de leurs passeports.

Mlle Odame, qui a été accusée de ne pas avoir obtenu d'autorisation pour faire des reportages dans les environs du Bureau des Passeports, a été détenue pour environ une heure et demie dans les locaux du bureau et son dictaphone a été confisqué. Elle a été libérée sur l'intervention de M. Baba Jamal, un ministre adjoint de l'Information.

Mlle Odame a confié à la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) qu'après avoir interviewé deux des demandeurs, deux agents de sécurité se sont approchés d'elle et l'ont conduite dans les locaux. A son avis, cette action était une tentative délibérée de l'empêcher d'interviewer les demandeurs.

Selon la journaliste, lors de sa détention, elle a été forcée de jouer les enregistrements deux fois. Son dictaphone lui a été restitué après qu'elle a monté dans un véhicule pour regagner son bureau.

Le ministre adjoint a qualifié l'incident de malheureux mais il a ajouté que le reporter n'a pas respecté les règles du Bureau des Passeports.

"Nous devons dire clairement qu'il y a un règlement et des règles. Donc, vous allez faire votre travail, votre propre travail ; oui, mais ça doit être dans les limites du règlement et des règles d'autres départements. Si vous ne le faites pas, nous ne serons pas en sécurité dans le pays", a-t-il confié à Joy FM.

Ces derniers mois, il y a eu beaucoup de cas d'ingérence de la part des éléments de la sécurité dans le reportage des questions impliquant les agences de sécurité par les journalistes.

Dernier Tweet :

Russia: Ukrainian filmmaker Oleg Sentsov, serving 20 years in jail after a dubious terrorism conviction, is on hung… https://t.co/oGTeMUyjp8