RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

L'AG et la Conférence stratégique de l'IFEX - Pouvons-nous simplement résumer en disant que c'était fantastique?

Des participants à la 17e Assemblée générale et la Conférence stratégique du réseau de l'IFEX
Des participants à la 17e Assemblée générale et la Conférence stratégique du réseau de l'IFEX

Marianna Tzabiras

La 17e Assemblée générale et la Conférence stratégique du réseau de l'IFEX se sont déroulées à Phnom Penh au Cambodge, la troisième semaine de juin. Nous tenons à exprimer nos sincères remerciements aux nombreuses personnes qui ont contribué à son succès - les planificateurs, les coordonnateurs, les animateurs sans oublier bien sur les participants, qui ont généreusement partagé leurs connaissances, leur expertise et leur passion.

Rassembler plus de 200 personnes de 96 organisations de défense de la libre expression représentant 67 pays différents pour une semaine de rencontres et d'ateliers interactifs n'est pas une activité à prendre à la légère. La planification a commencé dès l'automne de 2012, lorsque le Centre cambodgien pour les droits de l'homme (CCDH) a gracieusement offert d'accueillir l'AG de 2013. Le président du CCDH, Virak Ou, et le personnel ont été des partenaires extrêmement actifs dans ce processus de planification, et nous leur en sommes profondément reconnaissants.

Sur la base des commentaires positifs que nous avions reçus de notre dernière réunion, nous étions déterminés à faire de cette AG une conférence plus pratique que théorique qui permettrait d'engager un véritable dialogue et offrirait une grande variété de réunions et une multitude d'occasions pour les rencontres individuelles et le réseautage. Nous avons eu énormément de chance d'avoir autant de personnes ressources absolument formidables à notre disposition et un taux de participation si élevé. Sans jamais perdre de vue la gravité du travail qui nous rassemblait, les séances bourdonnaient de créativité et d'énergie. Si vous n'y étiez pas, vous pouvez quand même vous faire une idée des discussions qui ont eu lieu et des ressources qui ont été partagées en visitant ce site.

Nous apprenons énormément lorsque nous organisons ces réunions dans le pays de l'un de nos membres. Dans ce cas, notre appréciation des défis auxquels est confrontée la population du Cambodge et celle des autres pays sud-asiatiques, et notre respect pour le courage et la ténacité avec laquelle ces populations répondent à ces défis, se sont encore renforcées.

À Phnom Penh, le réseau IFEX s'est attelé à attirer l'attention sur les questions relatives aux droits de la personne dans la région. L'AG s'est ouverte avec les histoires de militants de la libre expression et l'intervention d'experts de la Birmanie, du Cambodge, de l'Indonésie, de la Malaisie, des Philippines et de la Thaïlande. Pendant la semaine, le réseau de l'IFEX a lancé une action au nom du militant cambodgien des droits à la propriété, Yorm Bhopa, âgé de 29 ans, qui purge une peine de deux ans pour avoir protesté contre les expulsions forcées. Une délégation de la conférence a pu lui rendre visite en prison. L'IFEX a également publié un communiqué appelant à nommer un Rapporteur régional en Asie du Sud-Est pour la liberté de l'opinion et de l'expression et à entreprendre plusieurs réformes essentielles pour consolider la liberté d'expression au sein des pays de l'ASEAN. Le CCDH et ARTICLE 19, tous deux membres de l'IFEX, ont publié conjointement un rapport détaillé mettant en évidence la détérioration des droits de l'homme au Cambodge à la veille des élections de juillet 2013. De plus, un certain nombre de membres de l'IFEX ont participé à la préparation d'une soumission conjointe sur le Royaume du Cambodge pour la Révision périodique universelle du Conseil des droits de l'homme des Nations Unies.

L'IFEX a la chance d'avoir le soutien de bailleurs de fonds qui reconnaissent l'importance de rapprocher les peuples. Dans certains cas, leur engagement à promouvoir un dialogue constructif et honnête avec les organisations, les a même menés à participer à forum sur le financement, où ils ont répondu aux questions des organisations sur l'évolution du financement.

Nous sommes un réseau. Ensemble, nous sommes plus forts. À la suite de ces réunions, notre engagement à nous entraider et notre capacité à y parvenir en sont tous deux sortis renforcés. Tout le monde a apporté quelque chose d'unique à Phnom Penh, et tout le monde est reparti avec quelque chose d'unique. Les nouvelles idées, les informations, les connexions et les ressources que nous avons acquises seront réinvesties dans le travail que nous sommes tous engagés à mener : défendre et promouvoir le droit fondamental à la liberté d'expression.

Dernier Tweet :

#Colombia: Condenan al Estado por ser responsable del asesinato de Jaime Garzón https://t.co/nG0SWaG8i7 | @flip_org