RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste brièvement détenu pour la couverture d'un interrogatoire policière

(MFWA/IFEX) - Le 24 septembre 2008, Traoré Facely, journaliste de la station de radio privée basée à Conakry, Familia FM, a été arrêté et brièvement détenu par la Division urbaine de Conakry de la Sûreté nationale de Guinée.

Le correspondant de la MFWA a rapporté que Facely a été détenu avec des bandits présumés pour une heure avant d'être relâché.

Le correspondant a affirmé qu'il a fallu l'intervention de certains responsables des médias pour assurer la libération du journaliste.

Facely s'était rendu au siège de la division pour assurer la couverture de l'audition de deux policiers qui avaient été détenus pour avoir prétendument volé deux sacs de riz.

"Mon seul tort aura été de couvrir la cérémonie. Les policiers n'ont pas aimé de voir cela et ils m'ont emprisonné", a expliqué Facely sur les ondes de Familia FM.

Lors d'une interview, le Directeur Général de la Sûreté nationale a soutenu qu'il n'était pas informé de la situation fâcheuse du journaliste et que les officiers de la division urbaine ont agi à leur propre compte, pas au nom de la hiérarchie.

Dernier Tweet :

Puerto Rico se lleva el Premio Latinoamericano de Periodismo de Investigación 2018 https://t.co/mq1POq47dC @IPYS… https://t.co/TDXeEz1Q1C