RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les journalistes Ibrahima Sadio Bah et Amadou Diouldé Diallo suspendus jusqu'à nouvel ordre pour avoir "violé la politique éditoriale de la station de radio"

(MFWA/IFEX) - Le 10 février 2009, MM Ibrahima Sadio Bah et Amadou Diouldé Diallo, deux reporters sportifs éminents de la Radiotélévision Guinéenne (RTG), ont été suspendus jusqu'à nouvel ordre pour avoir prétendument violé la politique éditoriale de la station.

Le correspondant de la Fondation pour les Médias en Afrique de l'Ouest (MFWA) a rapporté que la suspension fait suite à un commentaire fait par Diallo où il a fait la louange du capitaine Moussa Dadis Camara, le chef d'État militaire, pour avoir libéré Aboubacar Bruno Bangoura, président de la Fédération Guinéenne de Football, qui a été détenu au lendemain du coup d'État de décembre 2008.

"En sortant M. Bruno de sa détention pour le laisser se rendre à Abuja (la capitale nigériane), le Président Moussa Dadis a montré son attachement au sport dans notre pays", a dit Diallo sur les antennes.

Le correspondant a affirmé que le Directeur Général de la RTG a, Alpha Kabinet Doumbouya, a dit qu'"il ne lui appartient pas de débattre de sujet politique dans une émission sportive, c'est une violation des textes régissant la matière. C'est pourquoi je l'ai suspendu", a dit Doumbouya.

Selon Doumbouya, il a suspendu Bah, qui est l'animateur du programme, parce qu'il a invité Diallo à l'antenne sans se référer aux autorités de la station.

Pour l'heure, Diallo a rejeté la prétention de la Direction. Lors d'une interview, il a dit qu'ils ont été victimes d'une chasse aux sorcières. "Ils sont contre nous depuis longtemps parce que nous refusons de faire le lèche cul et nous faisons un travail professionnel", a insisté le journaliste.

La MFWA est profondément consternée par la décision prise par le Directeur Général au sujet de la suspension des deux journalistes.

La MFWA fait appel à la Direction pour qu'elle lève la suspension et permette aux journalistes de la RTG d'exercer leur droit à la libre expression.

Dernier Tweet :

Various groups urge all Hong Kong residents to show concern and vigilance and call upon the central and Hong Kong g… https://t.co/Ol2Te4fBwc