RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Johnson Edouard ne travaillait plus pour "Haïti Progrès" depuis environ trois ans au moment de son assassinat

(RSF/IFEX) - La rédaction de "Haïti Progrès" a fait savoir que Johnson Edouard, assassiné dans la nuit du 12 au 13 avril 2007 aux Gonaïves (Nord-Ouest), ne travaillait plus pour le quotidien depuis environ trois ans. L'hypothèse d'un assassinat politique paraît plus vraisemblable. Johnson Edouard était le responsable régional de Fanmi Lavalas, le parti politique de l'ancien président Jean-Bertrand Aristide.

Dernier Tweet :

Preocupa el debilitamiento de la libertad de prensa en Estados Unidos https://t.co/jMSjUeZDGI @sip_oficial… https://t.co/T9j2Qj3NFh