RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un policier condamné pour avoir brutalisé un journaliste

(RSF/IFEX) - Le policier Bastien Novembre a été reconnu coupable par un tribunal de Jacmel (Sud-Est), le 16 décembre 2008, de l'agression du journaliste de Radio Express Fritzer Philogène, le 29 octobre. Le fonctionnaire a été condamné à verser à la victime 100 000 gourdes (environ 1 000 $US) de dommages et intérêts, et risque un an de prison s'il ne s'acquitte pas de la somme dans les délais fixés par le juge. Un rapport de police sur l'incident recommande par ailleurs des mesures disciplinaires à son encontre.

Le policier, membre de l'Unité départementale de maintien de l'ordre (UDMO), avait brutalisé Fritzer Philogène lorsque ce dernier l'avait surpris aux abords du commissariat de Jacmel en train de tabasser un suspect. Le secrétaire général de l'Association des journalistes haïtiens (AJH), Jacques Desrosiers, qui s'était porté partie civile lors du procès, a parlé d'une "grande première" dans la lutte contre l'impunité des auteurs de violations des droits de la presse. "La condamnation de Bastien Novembre nous semble à la fois juste et proportionnée aux faits incriminés. Elle doit constituer un signal important envers ceux qui abusent de leur autorité contre les journalistes", a déclaré Reporters sans frontières.

Dernier Tweet :

"Tech giants and telecommunication service providers are increasingly facing public scrutiny over their direct or i… https://t.co/f0rqT08xj5