RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le Centre opérationnel des médias reçoit l'appui du gouvernement

(RSF/IFEX) - Le Centre opérationnel des médias de Port-au-Prince, mis en place par Quebecor et Reporters sans frontières, a reçu l'appui de la ministre de la Culture et des Communications de la République d'Haïti, Marie-Laurence Jocelyn-Lassègue. Une rencontre entre les deux organismes et la ministre était prévue le 21 janvier 2010 à Port-au-Prince afin d'approuver les modalités de fonctionnement du Centre et les nominations des journalistes haïtiens à qui la charge en sera confiée.

Le mandat du Centre consiste à:
1- mettre à disposition des journalistes haïtiens le matériel nécessaire à l'exercice de leur métier
2- servir de lieu de rencontre avec les collègues internationaux
3- offrir un cadre de travail aux différentes associations de défense de la profession en Haïti
4- offrir une plate-forme d'informations aux autorités politiques et ONG voulant s'adresser au plus grand nombre de médias
5- conseiller et assister le gouvernement et les partenaires dans le dossier de la relance des médias frappés par le séisme aussi bien dans la capitale qu'en province, en particulier dans les villes de Petit-Goâve, Grand-Goâve et Léogâne très durement touchées par le séisme du 12 janvier.

Le local de la rue Cheriez, dans le quartier du Canapé-Vert, offre une capacité de 20 postes de travail, d'une salle de conférences de 40 places et d'une terrasse pouvant accueillir jusqu'à 60 personnes. Il sera doté d'un réseau Internet haut-débit, d'un circuit téléphonique, d'un système audio/vidéo conférence, d'une liaison à la télévision satellite, d'un service d'impression et d'un dispositif d'accueil et de ravitaillement pour les journalistes en détresse.

La gouverneure générale du Canada, Michaëlle Jean, a prévu de délivrer le 22 janvier un message en créole au peuple haïtien via le Centre. RSF demande au président de la République d'Haïti, René Préval, d'y tenir une rencontre avec la presse. L'organisation souhaite que les chefs d'État, de gouvernement et ministres des Affaires étrangères de pays aux liens privilégiés avec Haïti, prennent également par cette voie un engagement concret en faveur de la reconstruction de la presse haïtienne.

Ce centre appartient aux journalistes haïtiens. Sa pérennité appelle l'aide technique et financière d'autres ONG, d'institutions internationales, d'entreprises et de médias étrangers.

Reporters sans frontières et Quebecor tiennent, enfin, à rendre hommage à deux journalistes dont ils ont appris le décès au lendemain du séisme : Wanel Fils, de Radio Galaxie, à Port-au-Prince, et Bazelais Volcy, de Radio Echo 2000, à Petit-Goâve.

ADDITIONAL INFORMATION


Dernier Tweet :

Yangon police dispersed peace march in Burma on May 12 https://t.co/uLvTq8UIMw "Why do these thugs enjoy such impun… https://t.co/2gM4wr65oY