RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un correspondant de Radio América assassiné

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est révoltée par l'assassinat, le 3 juillet 2009, du correspondant de la station nationale Radio América, Gabriel Fino Noriega, 42 ans, dans la municipalité de San Juan Pueblo, dans la région de Atlántida (Côte Caraïbe).

"Nous adressons toutes nos condoléances aux proches et aux collègues de Gabriel Fino Noriega. Nous demandons à la police de mobiliser les moyens suffisants pour que l'enquête permette d'identifier rapidement les auteurs de ce crime dont le mobile reste à établir. L'assassinat d'un journaliste, dans une région du pays où le trafic de drogue fait des ravages, ne doit pas rester impuni", a déclaré l'organisation.

Le 3 juillet au soir, Fino Noriega a été attaqué par des inconnus alors qu'il sortait des locaux de la station locale Radio Estelar, où il présentait quotidiennement un bulletin d'informations. Le journaliste est mort lors de son transfert à l'hôpital. D'après ses collègues, il n'avait pas reçu de menaces.

Fino Noriega, dont le meurtre ne serait pas lié à la crise politique que traverse actuellement le pays, est le troisième journaliste tué au Honduras depuis le début de l'année.

Le 31 mars dernier, Rafael Munguía, correspondant de la station privée nationale Radio Cadena Voces dans la ville de San Pedro Sula (Nord-Ouest), a été assassiné par des inconnus. Le 18 avril, Osman López, journaliste de La Tribuna, a été tué par des inconnus à Tegucigalpa.

Dernier Tweet :

The International Federation of Journalists (@IFJGlobal has strongly condemned the arrest of two organisers of an… https://t.co/hDKEiQfxtn