RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Le mobile reste à déterminer dans le dixième assassinat d'un journaliste

(RSF/IFEX) - Henry Suazo, correspondant de la radio de Tegucigalpa HRN, à La Ceiba, dans le département de l'Atlántida, a été assassiné par balles à la sortie de son domicile dans la matinée du 28 décembre 2010.

Le journaliste âgé de 39 ans, qui travaillait également pour la chaîne locale Cablevisión del Atlántico, sortait de son domicile lorsqu'un groupe d'inconnus a ouvert le feu sur lui. Les criminels ont pris la fuite.

Reporters sans frontières déplore la multiplication des violences contre les journalistes dans ce pays d'Amérique centrale. Nous exigeons qu'une enquête impartiale et efficace soit conduite dans les plus brefs délais. La police ne doit pas écarter la piste professionnelle. Il s'agit de la deuxième mort d'un journaliste de La Ceiba depuis le début de l'année 2010.

Cet assassinat porte à dix le nombre de professionnels des médias tués depuis le début de l'année au Honduras, dont trois en lien avéré avec la profession. Ces crimes à répétitions reflètent l'ambiance d'insécurité et la vulnérabilité des professionnels des médias dans ce pays.

Le président Porfirio Lobo a écarté toute responsabilité de son gouvernement dans ces affaires et a affirmé que les violences contre les journalistes sont imputables à la "violence criminelle" que subit le pays.

Dernier Tweet :

#Colombia: Diecinueve años del crimen de Estado contra Jaime Garzón https://t.co/xPYRDf9QwI @FLIP_org @Impunidad_FLIP @carobotero