RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les autorités créent un havre pour la liberté de la presse

À l'avant-garde de la liberté de la presse, le parlement isIandais a approuvé une résolution appelée Initiative isIandaise sur les médias modernes (Icelandic Modern Media Initiative, IMMI) en vue de protéger les journalistes et leurs sources, et de mettre les reporters à l'abri des jugements en diffamation des tribunaux étrangers, rapportent Reporters sans frontières (RSF) et Freedom House.

Réunissant des éléments des meilleures législations du monde, l'Islande entend se positionner comme un refuge mondial pour les journalistes et les médias d'informations menacés ou harcelés.

L'IMMI vise à « renforcer la liberté d'expression dans le monde et en Islande, ainsi qu'à fournir de solides protections pour les sources et les lanceurs d'alerte ». L'initiative a pour but de protéger les communications, ainsi que les journalistes et les blogueurs, contre les poursuites frivoles en diffamation, tant en Islande qu'à l'étranger.

L'Islande veut en outre être considérée par les médias en ligne et les banques d'entreposage des données comme l'endroit idéal où installer leurs serveurs afin de se protéger des menaces de la censure, du filtrage et de la fermeture, et où existe la meilleure protection des données personnelles de leurs utilisateurs.

L'initiative est née à la suite de l'émergence d'un enjeu concernant la presse qui a affecté profondément le pays en 2009. En août dernier, la station de télévision RUV a été empêchée de diffuser un reportage sur la Banque Kaupthing, qui était plongée dans une crise financière.

« Au moment où les pays de toutes les régions du monde, autant les démocraties que les non-démocraties, imposent de plus en plus de restrictions à la liberté d'expression et à la liberté de la presse, une loi comme celle qui est proposée par l'Islande constitue un signe encourageant », dit Freedom House.

ADDITIONAL INFORMATION
Alertes liées au même sujet sur ifex.org


Dernier Tweet :

Will you be at #Mozfest next weekend? Don’t miss our interactive conversation about #YouthSurveillance with… https://t.co/3kzFlPLEwg