RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

UNE AGENCE DE NOUVELLES BIRMANE ROUVRE SES PORTES

Grâce en grande partie aux pressions des organisations internationales de défense de la liberté de la presse et des groupes de soutien à la Birmanie, l'agence de nouvelles birmane fermée par les autorités indiennes la semaine dernière a pu être autorisée à rouvrir à peine deux jours plus tard.

L'agence de nouvelles Mizzima News, une importante source de nouvelles indépendantes sur la Birmanie animée par des journalistes birmans vivant en exil, attribue sa réouverture à la solidarité dont ont fait preuve les groupes de soutien et de revendication des médias, notamment les membres de l'Échange international de la liberté d'expression (IFEX), comme l'Alliance de la presse de l'Asie du Sud Est, le Comité pour la protection des journalistes et l'Institut international de la presse, ainsi que Burma News International et l'Association des médias de Birmanie. Beaucoup de groupes avaient écrit au ministre indien de l'Intérieur pour exiger la réouverture de l'agence.

Mizzima avait d'abord été fermée par les autorités indiennes au motif qu'elle constituait une entreprise commerciale opérant dans un secteur résidentiel. Le Conseil municipal de Delhi (CMD) a reconnu ultérieurement que ces activités étaient exclusivement de nature journalistique.

Une cinquantaine environ d'employés de l'agence ont manifesté paisiblement à l'extérieur des bureaux du CMD lorsqu'a été rendue publique la décision de rouvrir les bureaux de l'agence (voir photo).

Pour s'informer sur les actions des membres au sujet de la fermeture et de la réouverture subséquente de l'agence, aller sur le site web de Mizzima News à : http://tinyurl.com/22muf5

(Photo : Mizzima News)

(24 avril 2007)

Dernier Tweet :

Pakistani journalist Muhammad Yasir fled his homeland after a grenade attack on his office. He travelled through Eu… https://t.co/YCBoZsdyu3