RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Un journaliste libéré sous caution après plus de deux mois de détention

(RSF/IFEX) - Reporters sans frontières est soulagée de la libération sous caution, le 3 décembre 2009, du journaliste Laxman Choudhury, après plus de deux mois de détention dans l'Etat d'Orissa (Est). Emprisonné depuis le 20 septembre 2009, ce journaliste du quotidien "Sambad" a été libéré sur ordre de la Haute Cour de l'Orissa. Il est, cependant, toujours poursuivi pour "sédition". Arrêté en possession de tracts maoïstes par la police locale, il avait été emprisonné dans le district de Gajapati.

A sa sortie de prison, le journaliste a remercié tous les confrères qui se sont mobilisés pour obtenir sa libération. Le 6 novembre, Reporters sans frontières avait adressé une lettre au gouverneur de l'Etat d'Orissa lui demandant la libération de Laxman Choudhury. L'organisation a également fourni une assistance à sa famille.

Par ailleurs, Reporters sans frontières a recueilli le témoignage de A.S. Mani, rédacteur en chef du magazine tamoul "Naveena Netrikkan". Il a passé un mois en détention à la prison centrale de Chennai suite à une plainte en diffamation. Libéré le 27 novembre, il a répondu aux questions de l'organisation.
Lire le témoignage de A.S. Mani

Dernier Tweet :

#Lebanon's crackdown on #Pride2018 violates freedom of assembly and association and is a step backward in a country… https://t.co/ZyJSnMEeLB