RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

Les autorités lancent un ultimatum à Research in Motion

(RSF/IFEX) - Les autorités indiennes ont menacé de bloquer d'ici au 31 août 2010 la messagerie instantanée et les messages électroniques de BlackBerry. Research In Motion (RIM), le concepteur de ce type de téléphone, dispose depuis le 12 août de ce délai pour fournir aux services de renseignement les données cryptées des utilisateurs.

Il s'agit d'un chantage des autorités indiennes, qui profitent de la pression imposée par d'autres pays à RIM. Ne craignant que ces exigences, formulées au nom de la sécurité nationale, ne répondent avant tout à la volonté de surveiller, voire de filtrer les communications.

En novembre 2008, un commando islamiste avait utilisé des téléphones portables et satellitaires pour organiser un attentat à Bombay, qui avait causé la mort de 166 personnes. Les autorités en ont tiré argument pour souligner que l'utilisation des technologies pouvait être "nuisible".

Le "Financial Times" a évoqué, le 13 août, l'hypothèse d'une extension de ces mesures à d'autres réseaux cryptés tels que Google ou Skype.

RIM s'est voulu rassurant auprès des utilisateurs dans un communiqué publié le 12 août, la compagnie a déclaré coopérer au mieux avec les gouvernements afin de satisfaire aux impératifs de sécurité nationale tout en préservant les droits des citoyens et des entreprises. RIM a réaffirmé ne pas avoir l'intention de conclure d'accord spécifique avec certains États.

Ainsi, l'Arabie saoudite maintient pour l'instant le service de messagerie de BlackBerry. Les autorités avaient décidé officiellement de le suspendre le 6 août, mais ce blocage n'avait duré que quelques heures. Les discussions semblent depuis se poursuivre afin de trouver un compromis.

RIM tâche cependant de se plier aux volontés de certains pays. La compagnie a accepté, début août, de bloquer plus de 3 000 sites pornographiques au Koweït.

Dernier Tweet :

How did social media pressure help the release of Pashtun human rights activist Gulalai Ismail who was detained at… https://t.co/ovtJfxqXc5