RÉGIONS:

SUBSCRIBE:

Sign up for weekly updates

La police ferme Radio Era Baru, manu militari

(RSF/IFEX) - Le 13 septembre 2011 - Reporters sans frontières condamne l'intervention des services de surveillance des fréquences, de la police et de la police militaire, dans les locaux de Radio Era Baru. Le 13 septembre 2011, les forces de l'ordre ont, de force, mis fin aux programmes de la radio, alors que l'appel de la décision judiciaire en première instance n'a toujours pas été rendu.

Vers onze heures du matin, pas moins d'une trentaine de fonctionnaires de l'Indonesian Communication and Information Ministry (Kominfo/Dirjen Postel), de la Frequency Monitoring Agency (Balmon), et de l'Indonesian Broadcasting Committee de Riau (KPID Kepri), de la police militaire, et de la police locale, sont entrés dans la salle de diffusion des programmes. Après avoir forcé le cadenas qui fermait la pièce, les policiers ont confisqué le matériel de diffusion, malgré les protestations des journalistes.

Gatot Machali a indiqué aux forces de police qu'une procédure judiciaire était en cours et qu'aucun verdict définitif n'avait été prononcé, une procédure d'appel de la décision du juge ayant été lancée, mais celles-ci n'en ont pas tenu compte.

RSF demande aux autorités locales de respecter la procédure judiciaire en cours, et appelle à nouveau le gouvernement à protéger la liberté de la presse et de l'information en Indonésie.

Dernier Tweet :

The Pacific Islands News Association (PINA) has welcomed the Fiji High Court's ruling acquitting the Fiji Times Fou… https://t.co/6p0GvEDxtR